Glossar

 

Zurich nord-est

Le Conseil fédéral a décidé, le 21 novembre 2018, que le domaine d'implantation géologique de Zurich nord-est (ZH, TG) devait faire l'objet d'études approfondies dans le cadre de l'étape 3 de la procédure du plan sectoriel.

Cette région est l'un des trois trois domaines retenus par le Conseil fédéral à l'étape 2 pour l'implantation éventuelle d'un dépôt en couches géologiques profondes.

Le domaine d'implantation géologique de Zurich nord-est

Le domaine d'implantation est situé dans le Jura tabulaire oriental. Il est délimité géographiquement par la frontière nationale le long du Rhin (à l'ouest et au nord-ouest) et géologiquement par la faille de Neuhausen (au nord-est), ainsi que par la profondeur maximale de la roche d'accueil (au sud-est). La roche d'accueil – l'Argile à Opalinus – offre une grande extension latérale. Les couches rocheuses présentent une stratification très régulière.

Les domaines d'implantation potentiels pour les dépôts géologiques DFMA, DHA ou combiné dans la région de Zurich nord-est avec la zone principale de connexion souterraine, les zones de stockage potentielles DFMA et DHA, le périmètre pour les installations d'accès auxiliaires et les aires d'implantation ZNO-1 et ZNO-6b pour les installations de surface.

Communes d’implantation des domaines géologiques

Canton de Zurich: Benken, Dachsen, Flaach, Flurlingen, Kleinandelfingen, Laufen-Uhwiesen, Marthalen, Ossingen, Rheinau, Trüllikon, Truttikon

Canton de Thurgovie: Schlatt

 

Suite de la procédure de sélection des sites

L'étape 3 de la procédure de sélection est actuellement en cours. Pour des informations plus détaillées, voir « Sélection des sites ».

Conditions initiales pour la planification des infrastructures de surface

À la fin de l’étape 2 du plan sectoriel « Dépôt en couches géologiques profondes », le Conseil fédéral a défini un espace destiné à accueillir les installations de surface dans le domaine d’implantation Zurich nord-est (ZNO-6b). Les investigations de la Nagra ont révélé la présence d’eau souterraine dans cette zone. L’emplacement préférentiel de l’installation de surface se situant juste au-dessus, il ne sera pas possible d’enterrer partiellement les bâtiments, qui seront donc plus visibles. C’est pourquoi la Nagra a proposé, comme alternative, l’aire d’implantation ZNO-1, située à proximité de la première et où les bâtiments seraient moins visibles. La zone principale de connexion souterraine se trouve dans le périmètre Isenbuck – Berg et la partie orientale du « Rinauer Feld », à l’extrémité ouest des zones de stockage potentielles. Dans le périmètre prévu pour les installations d’accès auxiliaires, il faut prévoir des puits d’exploitation et de ventilation. En partant de ces paramètres, la Nagra a élaboré deux propositions, en collaboration avec la région.

Vous trouverez le détail de ces propositions dans la fiche d'information Zurich nord-est (en allemand).

L'Argile à Opalinus est la roche d'accueil pour les déchets radioactifs dans le domaine d'implantation de Zurich nord-est.

Au cours de l'étape 1, deux roches d'accueil ont été identifiées dans le domaine de Zurich nord-est pour le dépôt DFMA : l'Argile à Opalinus et le « Dogger brun ». La Nagra a ensuite procédé à une comparaison de ces formations rocheuses sous l'angle de la sûreté au cours de l'étape 2. Elle a constaté que l'efficacité du confinement était bonne dans les deux cas, mais que certaines propriétés du Dogger brun étaient nettement moins favorables celles de l'Argile à Opalinus, d'où la priorité donnée à cette dernière pour le dépôt DFMA dans ce domaine d'implantation.

L'Argile à Opalinus s'est formée il y a environ 173 millions d'années. En tant que roche d'accueil, elle convient aussi bien aux DFMA qu'aux DHA. Dans ce domaine d'implantation, l'épaisseur de cette formation est d'environ 110 mètres et elle assure, pour l'ensemble du système, l'essentiel de la fonction de confinement. Les roches encaissantes supérieures et inférieures (séries de roches argileuses du « Dogger brun » et des Couches d'Effingen, ainsi que Lias argileux) contribuent en plus sensiblement à l'efficacité du confinement. L'environnement géologique est en outre favorable du point de vue de la stabilité à long terme. Enfin, ce domaine d'implantation présente un espace disponible suffisant à la profondeur préférentielle du point de vue scientifique et technique.

Profil géologique du domaine d'implantation Zurich nord-est, du nord-ouest vers le sud-est. La flèche grise indique la couche d'Argile à Opalinus.

Profil géologique récapitulant les différentes couches rocheuses présentes dans le domaine d'implantation de Zurich nord-est.

L'étape 3 de la procédure de sélection consiste à étudier plus en détail les domaines d'implantation restants et à les comparer à nouveau à l'issue des examens. Le programme d'investigation comprend des forages quaternaires et des forages en profondeur. Ces derniers ont pour but de compléter les connaissances géologiques du sous-sol dans les domaines potentiels. Les examens géologiques visent en premier lieu à préciser la profondeur, l'épaisseur, la perméabilité et la composition de l'Argile à Opalinus, à savoir la roche où sera aménagé le dépôt profond. On étudiera également les propriétés des roches dites « encaissantes » se trouvant en dessous et au-dessus de l'Argile à Opalinus.

Pour des questions concernant la région

Pour les questions concernant la procédure du plan sectoriel : Office fédéral de l'énergie (OFEN)

WWW.BFE.ADMIN.CH > déchets radioactivE

 

Pour toutes les questions concernant la sûreté : Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN)

WWW.ENSI.CH

Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services. En poursuivant la navigation, vous y consentez. Cliquez ici pour en savoir davantage sur les aspects juridiques et la protection des données. En savoir plus sur la protection juridique et la protection des données ici
Accepter