Search
Titelbild Kombilager

Un dépôt combiné pour les déchets radioactifs ?

Les déchets radioactifs produits en Suisse seront un jour stockés dans un dépôt géologique situé à une grande profondeur sous terre. On prévoit de construire soit un dépôt dit combiné, soit deux dépôts séparés.

Les déchets radioactifs n’ont pas tous les mêmes propriétés. Pour cette raison, les déchets de faible et de moyenne activité (DFMA) et les déchets de haute activité (DHA) doivent être stockés séparément. En Suisse, deux dépôts sont prévus pour les déchets radioactifs : l’un pour les DFMA, l’autre pour les DHA. L’alternative à cette solution est un dépôt combiné qui accueillerait les deux types de déchets au même endroit, ce qui présenterait différents avantages.

Conditions pour un dépôt combiné

Un dépôt combiné utilise la même infrastructure de surface, mais les zones de dépôt en sous-sol sont séparées pour les DFMA et les DHA. Si la Nagra décidait de construire un dépôt combiné, les conditions énoncées par la Confédération devraient être remplies. Il faut par exemple trouver un site approprié qui offre suffisamment de place pour les deux zones de dépôt, qui ne doivent pas s’influencer négativement l’une l’autre. L’IFSN a décrit ces exigences en détail. D’après l’état des connaissances actuel, il y a suffisamment de place pour un dépôt combiné dans les trois domaines d’implantation potentiels. La Nagra construira-t-elle un dépôt combiné ? La décision tombera ces prochaines années. Comme décrit ci-après, un dépôt combiné présente des avantages indéniables par rapport aux deux dépôts séparés.

Kombilager für radioaktive Abfälle
Visualisation d’un dépôt en profondeur pour déchets tant de haute activité que de faible et de moyenne activité (dépôt combiné). Les accès sont ici représentés sous forme de puits. Source : Nagra.

Le dépôt combiné présente des avantages

Un seul dépôt requiert moins d’installations en surface et d’accès aux infrastructures en profondeur que deux dépôts séparés. Concrètement, il faut moitié moins de terrain en surface. Le volume des infrastructures de surface est réduit, tout comme celui des matériaux d’excavation, ce qui se traduit par une baisse de la consommation de ressources et d’énergie, et donc des émissions de CO2. Il s’y ajoute un avantage financier : le dépôt combiné coûterait environ 1,5 milliard de francs de moins que deux dépôts.

Dans le cas du dépôt combiné, les répercussions écologiques et socio-économiques se concentreraient sur un site ou une région. Mais elles seraient nettement inférieures en comparaison de la somme de celles de deux dépôts séparés. Les besoins en personnel seraient également moins importants pour un dépôt combiné et les personnes pourraient être employées pour une durée d’exploitation plus longue.

Grossbaustelle
Le volume de construction pour l'infrastructure de surface d'un depôt combiné est inférieur à celui de deux depôts individuels. Photo : 172462042 © Lucapbl | Dreamstime.com

Le Conseil fédéral doit octroyer une autorisation générale

La Nagra doit motiver son choix du site d’implantation pour le dépôt en profondeur dans un rapport accompagnant la demande d'autorisation générale. Avant de déposer cette demande, elle doit décider si elle propose un dépôt combiné ou deux dépôts distincts. Selon les données actuelles, la préférence de la Nagra va à un dépôt combiné. L’autorisation générale fixera le site, la taille et la situation approximative des principales installations du dépôt. L’aspect déterminant pour le choix du site est la sûreté à long terme. La Nagra doit cependant aussi considérer le projet dans sa globalité, pour le cas où les sites seraient équivalents du point de vue de la sûreté. Dans ce cas interviendraient également des considérations concernant l’aménagement du territoire, l’écologie, l’économie et la société.

Donnez votre avis et visitez-nous.

Suivez nous

Téléphone

+41 56 437 11 11


©2022 Nagra, Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs