Search

Technischer Bericht NTB 86-02

Sondierbohrung Riniken Geologie

Ordre

  • version papier, allemand
    60,00 CHF

Télécharger

Détails

Le forage Riniken est le troisième forage exécuté, après ceux de Böttstein et de Weiach, du programme des forages profonds de la CEDRA. Il est situé sur le territoire de la commune de Riniken, dans le canton d'Argovie (coordonnées 646'603.80/ 261'799.59, 385.07 m s.mer), environ 3 km au N-NW de la gare de Brugg. Il a atteint une profondeur totale de 1800 m.

Les travaux de forage ont commencé le 23 juin 1983 et se poursuivirent jusqu'au 12 janvier 1984. On a utilisé presque exclusivement le procédé de forage par rotation. Un peu plus de la moitié de la longueur totale à forer (près de 915 m) a été réalisé au tricône. Les formations carottées comprennent quant-à-elles l'ensemble de l'Opalinus-Ton, le Lias, le Muschelkalk moyen, le Buntsandstein, ainsi que de grandes sections dans le Permien.

Le nombre considérable des essais réalisés dans le terrain et au laboratoire a concerné en plus des recherches stratigraphiques et sédimentologiques, minéralogiques et pétrographiques également différentes investigations géophysiques et géochimiques. Le présent rapport contient un résumé complet des données obtenues jusqu'à fin septembre 1985.

Avec le forage Riniken, on a traversé, après 800 m d'une épaisse couverture mésozoique, près de 1000 m de sédiments du fossé permo-carbonifère de la Suisse septentrionale. Le profil obtenu part des couches d'Effingen et descend jusque dans le Rotliegendes (Permien). Le socle cristallin, situé probablement à une profondeur de 3 à 7 km, n'a pas été atteint.

Les sédiments carottés montrent une faible densité de diaclases. La plupart des diaclases sont remplies par des minéraux argileux, de la calcite et du quartz. C'est uniquement dans le Buntsandstein et le Permien que sont apparues quelques rares fissures ouvertes.

Des zones avec venues d'eau ont été constatées dans le Schilfsandstein, le Trigonodus-Dolomit, le Buntsandstein ainsi que dans le Permien. Les venues d'eau sont liées d'une part à des porosités élevées (Trigonodus-Dolomit, Buntsandstein) et d'autre part à des fissures ouvertes (Permien). En-dehors de ces zones, tout le reste -du profil est caractérisé par une perméabilité réduite (K <10-10 m/sec).

Donnez votre avis et visitez-nous.

Suivez nous

Téléphone

+41 56 437 11 11


©2021 Nagra, Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs