Search

Technischer Bericht NTB 84-42

Endlager für hochaktive Abfälle Sicherheitstechnische Aspekte der Betriebsphase

Ordre

  • version papier, allemand
    30,00 CHF

Télécharger

Détails

Malgré l'observance des prescriptions et règlements applicables, des incidents peuvent avoir lieu pendant l'exploitation d'un dépôt final pour déchets radioactifs.

De tels incidents (pannes, havaries de certaines installations, etc.) peuvent être dûs à des phénomènes naturels, à l'usure ou au vieillissement d'installations techniques ou à des fautes humaines.

Le rapport étudie l'éventualité de rejets radiologiques intolérables imputables à l'exploitation d'un dépôt pour déchets de haute activité.

L'étude a été effectuée pour un dépôt final de type C, tel que défini par le projet Garantie 1985, et qui est décrit en détail dans le rapport CEDRA NGB 85-03 (Génie civil, exploitation). Dans un tel dépôt trois différentes catégories de déchets sont stockées. Ces déchets résultent du retraitement de combustibles irradiés provenant de centrales nucléaires.

L'étude considère differents scénarios d'incidents, les uns avec des causes internes, d'autres avec des causes externes au dépôt. Ces scénarios sont caractéristiques pour un dépôt final et représentent l'ensemble des incidents imaginables. Parmi ceux-ci, uniquement les incidents susceptibles de causer des effets importants ont été analysés. Les calculs nécessaires à ces analyses ont été effectués sur la base d'hypothèses conservatrices, comme ceci est d'usage pour des installations nucléaires.

Les conclusions suivantes ont été tirées de ces études:

Les barrières de protection contre le rejet d'activité sont très efficaces, ceci déjà pendant la phase d'exploitation. Cette protection est assurée en premier lieu par la méthode de fixation des matières radioactives dans les conteneurs; l'incorporation des radionuclides dans des matrices de verre, ciment ou bitume constitue une barrière très efficace contre le rejet. En plus, les gaines de protection qui entourent les conteneurs pendant le transport et le stockage, ainsi que le colmatage des espaces vides entre conteneurs et la roche, effectué immédiatement après la mise en place de ceux-ci dans le dépôt, contribuent de manière décisive à diminuer les conséquences potentielles d'un incident.
 
Aucun rejet radioactif à l'environnement n'a lieu pendant l'exploitation normale d'un dépôt final.

Même dans le cas peu probable d'incidents importants, le rejet de matières radioactives serait minime et ne causerait pas d'effet radiologique intolérable sur l'environnement.

En résumé, il s'avère qu'aucun danger pour l’environnement n'est à craindre pendant la phase d'exploitation d’un dépôt final de type C.

Donnez votre avis et visitez-nous.

Suivez nous

Téléphone

+41 56 437 11 11


©2021 Nagra, Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs