Search

Technical Report NTB 91-34

Grimsel Test Site Overview of Nagra field and modeling activities in the ventilation drift (1988 – 1990)

Télécharger

Détails

Des essais hydrauliques par ventilation (VE) ont été conduits au site d'essais du Grimsel (GTS). La première phase a été effectuée entre 1983 et 1987, principalement par une société allemande de recherche sur les rayonnements et l'environnement, la GSF (Forschungszentrum für Umwelt und Gesundheit GmbH, Institut für Tieflagerung). La Cédra a participé activement à la deuxième phase, conduite entre 1988 et 1990, avec des travaux de terrain complémentaires et le développement d'un modèle.

La contribution de la Cédra est présentée succintement dans le présent rapport. Un nouveau lever structural des déformations in situ a permis une meilleure compréhension de la géométrie des voies d'écoulement. On a ainsi pu évaluer les effets de l'hétérogénéité des structures de déformation sur les variations spatiales de l'écoulement dans la galerie ventilée, et sur l'estimation de la perméabilité en grand. On présente aussi des méthodes complémentaires de mesure de l'écoulement, notamment une nouvelle méthode de mesure de l'évaporation en un point précis de la surface de la galerie. Enfin, le chapitre 4 présente quelques aspects de la campagne de forage, et les essais hydrauliques correspondants. Ces essais avaient pour but d'étudier la géométrie et la déformation de la zone faillée observée dans la galerie, ainsi que de définir les paramètres hydrauliques de cette discontinuité.

Le travail de modélisation comportait deux aspects: d'une part une expérience de validation, les pressions pour un intervalle donné étant prévues avant forage et comparées aux observations après forage; d'autre part le développement de la méthode inverse en conjonction avec l'analyse géostatistique. Les deux approches fournissent une information utile sur les variations spatiales de la perméabilité dans des roches d'acceuil granitiques à déformation tectonique différenciée.

Les transmissivités et conductivités hydrauliques tirées des différentes méthodes sont comparées dans le dernier chapitre. Toutes les méthodes fournissent une valeur de perméabilité dix fois plus grande pour la zone faillée que pour la matrice. La perméabilité de la matrice saturée peut toutefois être sousestimée en raison de l'assèchement de la paroi de la galerie, spécialement lors des essais de ventilation classiques. On concluera en mentionnant que lors d'un test de ventilation le flux drainé le plus approprié pour l'estimation de la perméabilité en grand est de l'ordre de 1 mg∙m-2∙s-1.

Donnez votre avis et visitez-nous.

Suivez nous

Téléphone

+41 56 437 11 11


©2022 Nagra, Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs