Search

Technical Report NTB 91-02

Grimsel Test Site Ventilation test In-situ-Experiment for Determination of Permeability in Crystalline Rock

Télécharger

Détails

Le test de ventilation est un essai in situ visant à déterminer la perméabilité moyenne – macroperméabilité – d'une section de roche souterraine, représentative au niveau de l'hydrogéologie et présentant un afflux relativement faible.

On mesure le débit d'eau naturelle et la répartition de la pression dans le champ proche d'une section isolée de galerie, en veillant à ce que les forages de reconnaissance ne perturbent pas les conditions d'écoulement prévalant dans la roche avoisinante. Les paramètres nécessaires à l'évaluation hydraulique de la section rocheuse à étudier sont obtenus par la cartographie géologique (géologie structurale) de la surface de la galerie.

Pour définir la perméabilité à grande échelle du cristallin, on a construit dans le laboratoire souterrain du Grimsel une galerie de 70 mètres de long, comprenant deux chambres de mesure, et mesuré l'afflux d'eau dans différentes conditions climatiques et de ventilation.

Le gradient hydraulique, nécessaire aussi pour calculer la perméabilité de la roche, a été obtenu en mesurant la pression dans deux forages d'observation parallèles à la galerie.

Des tests de forage et des analyses pétrophysiques en laboratoire ont permis de recourir à d'autres méthodes pour déterminer les coefficients de perméabilité, l'objectif consistant à confirmer les résultats du test de ventilation.

En outre, on a analysé le champ d'écoulement hydraulique par modélisation numérique, sur la base des données de mesure obtenues.

Ce rapport décrit les tests réalisés de 1985 à 1990 (phases 1 et 2) et les méthodes correspondantes. Sur la base des valeurs mesurées obtenues sur le terrain, on a mis au point un modèle d'écoulement spécifique au site pour le massif cristallin faillé.

Donnez votre avis et visitez-nous.

Suivez nous

Téléphone

+41 56 437 11 11


©2022 Nagra, Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs