Search

Technical Report NTB 02-23

Project Opalinus Clay: FEP Management for Safety Assessment – Demonstration of disposal feasibility for spent fuel, vitrified high-level waste and long-lived intermediate-level waste (Entsorgungsnachweis)

Télécharger

Détails

Les objectifs et la démarche qui président à la gestion des FEPs (Features, Events and Processes, c'est-à-dire "Caractéristiques, événements et processus") sont les suivants:

  • Le processus de gestion des FEPs doit prendre en considération et refléter la démarche utilisée par l'équipe scientifique pour décrire un système de dépôt, ainsi que la démarche suivie pour modéliser ce système à partir de sa description scientifique.
    − La description scientifique présente le système et son fonctionnement dans leur globalité et permet ainsi de définir un ensemble de phénomènes déterminants pour la sûreté du dépôt ("key safety-relevant phenomena"), puis de prévoir leur évolution et d'identifier les incertitudes qui leur sont associées, ainsi que les divergences possibles par rapport à l'évolution prévue.
    − Lors du processus de modélisation, la description scientifique est simplifiée et découpée en modules, sur la base desquels les modèles quantitatifs pourront être élaborés et appliqués. Cette démarche aboutit à la description du système et de son évolution en termes de super-FEPs (où sont regroupés des FEPs concernant des aspects plus spécifiques), avec dans chaque cas une "matérialisation de référence" ("reference realisation") et des "matérialisations alternatives" ("alternative realisation") qui reflètent les incertitudes identifiées par la description scientifique.
    − Afin d'assurer que la démarche de modélisation a bien pris en compte l'ensemble de l'information (et des incertitudes) identifiées par la description scientifique, on vérifie que pour chacun des phénomènes déterminants pour la sûreté du dépôt, il existe au moins un super-FEP; ceci concerne également les incertitudes associées à ces phénomènes. Parallèlement, on vérifie que pour chacun des super-FEPs, il existe un phénomène déterminant pour la sûreté du dépôt qui justifie la prise en considération de ce super-FEP dans la démarche de modélisation.
    − La gestion des FEPs englobe également les FEPs de réserve (des FEPs, bénéfiques en termes de sûreté, dont la probabilité d'apparition est grande, mais que l'on exclut volontairement des situations envisagées dans le cadre de l'analyse de sûreté), et les aspects non traités pouvant entraîner la défaillance du dépôt (le cas échéant).
  • Le processus de gestion des FEPs doit assurer qu'une gamme suffisamment étendue de situations ("assessment cases") est analysée à l'aide des outils appropriés (les codes d'évaluation).
    − On examine les super-FEPs et leurs matérialisations en fonction de leur importance pour la sûreté du dépôt et – s'ils sont pertinents – on les incorpore à une ou plusieurs situations qui seront évaluées dans le cadre de l'analyse de sûreté. On regroupe différents super-FEPs et leurs matérialisations au sein de situations en observant leurs conséquences sur le comportement général du système et son évolution à long terme, et en vérifiant les conséquences de l'interaction entre les différents super-FEPs. Les situations qui concernent le même type de conséquences sont regroupées en scénarios. Un même scénario renferme des situations qui se différencient par la conceptualisation différente d'un ou plusieurs phénomènes déterminants pour la sûreté ou – si la conceptualisation des phénomènes est identique – par des variations d'un ou plusieurs paramètres de modélisation.
    − Une procédure de qualification des codes est utilisée pour évaluer (d'une façon générale et en fonction des super-FEPs) les outils utilisés pour l'analyse quantitative des différentes situations. On vérifie également que les codes utilisés pour analyser une situation donnée sont à même de refléter l'ensemble des aspects déterminants pour la sûreté des super-FEPs concernés par cette situation.
  • Le processus de gestion des FEPs doit inclure toutes les mesures raisonnablement envisageables permettant d'assurer que le catalogue des FEPs soit complet.
    − Au début de l'analyse, on regroupe les FEPs pour les Argiles à Opalinus dans une base de données (base de données OPA FEP) comprenant l'ensemble des aspects relatifs à la sûreté du dépôt. Pour s'assurer que la liste est complète, on met en regard la base de données OPA FEP et les listes de FEPs élaborées dans cet objectif au niveau international. On vérifie ainsi que chacun des FEP figurant dans les bases de données internationales est également présent dans la base de données OPA FEP – et que, si tel n'est pas le cas, une explication ou une justification ont été fournies.
    − Tout au long du processus qui consiste à écarter les informations non pertinentes et à traiter l'information restante, on met en regard les bases de données intermédiaires (phénomènes déterminants pour la sûreté, super-FEPs, situations) et la base de données OPA FEP par le biais d'audits et de vérifications. Ainsi, pour chacun des FEPs figurant dans la base de données OPA FEP, on vérifie qu'il est également présent dans la base de données examinée et que, si tel n'est pas le cas, une explication ou une justification ont été fournies.

Cette démarche a abouti à une base d'informations, dont la description et la présentation sous forme de tableaux font l'objet du présent rapport. On observera une certaine redondance, dans la mesure où plusieurs tableaux apparaissent également dans d'autres rapports. La base d'information et les tableaux correspondants ont été compilés au cours d'un processus largement itératif. De ce fait, ce rapport ne fait état que des relations existant entre les différentes informations, sans fournir une chronologie des étapes ayant conduit au résultat final.

Donnez votre avis et visitez-nous.

Suivez nous

Téléphone

+41 56 437 11 11


©2022 Nagra, Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs