Search

Où se trouvent les déchets aujourd’hui ?

Les déchets radioactifs suisses, placés dans des conteneurs sûrs, sont entreposés dans des dépôts intermédiaires et sur les sites des centrales nucléaires, en attendant la construction d’un dépôt en couches géologiques profondes.

L’entreposage temporaire des déchets

En Suisse, les déchets radioactifs résultent de la production d’électricité dans les centrales nucléaires et de différentes utilisations dans les secteurs de la médecine, de l’industrie et de la recherche. Ils seront ultérieurement stockés un dépôt en couches géologiques profondes: les déchets de faible et de moyenne activité le seront vraisemblablement à partir de 2050, ceux de haute activité à partir de 2060. En attendant que cet ouvrage d’envergure soit prêt, les déchets sont entreposés en toute sécurité dans des dépôts intermédiaires.

Où se situent les dépôts intermédiaires ?

Les hangars bien protégés du dépôt intermédiaire centralisé (ZWILAG) se situent à Würenlingen, dans le canton d’Argovie. Ils abritent les conteneurs de transport et de stockage des assemblages combustibles usés et d’autres déchets de haute activité. Un autre dépôt intermédiaire, le ZWIBEZ, se trouve sur le périmètre de la centrale nucléaire de Beznau. Il accueille également des assemblages combustibles usés ainsi que des déchets de faible activité. La centrale nucléaire de Gösgen dispose en outre d’une piscine pour l’entreposage d’éléments combustibles usés.

Les déchets de faible et de moyenne activité déjà conditionnés sont stockés en toute sécurité au ZWILAG (déchets provenant des centrales nucléaires) et au dépôt intermédiaire fédéral (déchets provenant de la médecine, de l’industrie et de la recherche), à Würenlingen, ainsi que sur les sites des centrales nucléaires.

Zwilag Zwischenlager für radioaktive Abfälle
Les hangars du dépôt intermédiaire centralisé (ZWILAG) à Würenlingen, accueillent toutes les catégories de déchets radioactifs. C’est également ici qu’est situé le dépôt intermédiaire fédéral destiné aux déchets de la médecine, de l’industrie et de la recherche. Photo : ZWILAG

Les dépôts intermédiaires sont sûrs et offrent une capacité suffisante

La capacité des dépôts intermédiaires est suffisante pour accueillir tous les déchets résultant de l’exploitation et du démantèlement des cinq centrales nucléaires. Cette affirmation vaut pour la durée d’exploitation prévue pour les quatre centrales encore en activité, soit 60 ans, et pour les déchets provenant de la désaffectation en cours à Mühleberg. Il y a également assez de place pour les déchets de la médecine, de l’industrie et de la recherche. Les dépôts intermédiaires fonctionnent parfaitement depuis des décennies, en Suisse comme dans de nombreux autres pays. Ils assurent une sûreté à court et moyen termes, à condition d’être surveillés et entretenus. Cela n’est possible que si la société est stable.

Une solution transitoire

L’évolution d’une société ne peut être ni calculée, ni projetée. Personne ne sait si les générations futures vont prendre soin des bâtiments et des déchets, et si oui pendant combien de temps. Or, les déchets de haute activité doivent faire l’objet d’un confinement sûr pendant plusieurs milliers d’années. C’est la raison pour laquelle ils ne peuvent pas être stockés en surface sur le long terme. Les dépôts intermédiaires ne constituent donc, comme le dit leur nom, qu’une solution transitoire, en attendant qu’un dépôt en couches géologiques profondes soit disponible. Dans un tel dépôt en profondeur, les déchets seront protégés à long terme contre les glaciations, les dangers naturels et les interventions humaines.

Conditionner les déchets radioactifs de manière sûre

Le conditionnement assure la protection des déchets contre les influences extérieures et empêche la dissémination des substances radioactives. En outre, il garantit la manipulation sûre des conteneurs pendant le transport et dans le dépôt intermédiaire.

Les déchets de haute activité vitrifiés et les éléments combustibles usés sont placés dans de grands conteneurs de transport et d’entreposage. Ces conteneurs à parois épaisses servent au transport des déchets jusqu’au dépôt intermédiaire et à leur entreposage. Juste avant d’être acheminés vers le dépôt en profondeur, les déchets seront transférés dans des conteneurs de stockage. Ces derniers constituent l’une des multiples barrières jouant un rôle primordial dans la sûreté à long terme du dépôt.

Zwilag Behaelter
En attendant le transfert dans un dépôt en profondeur, les déchets de haute activité sont entreposés dans des conteneurs de transport et de stockage (connus sous le nom de «Castors»). Photo : ZWILAG

Pour le transport et l’entreposage des déchets de faible et de moyenne activité, on utilise notamment des fûts en acier.

Les déchets sont directement conditionnés pour le stockage final en profondeur. Les déchets liquides sont solidifiés, ceux qui sont comprimables sont pressés et ceux qui sont combustibles sont incinérés.

Abfallfässer im ZWILAG
Une fois placés dans des fûts, les déchets de faible et de moyenne activité sont souvent entreposés sur des palettes à claire-voie. Photo : © Comet Photoshopping, Dieter Enz

Donnez votre avis et visitez-nous.

Suivez nous

Téléphone

+41 56 437 11 11


©2021 Nagra, Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs