Search

La nocivité des déchets radioactifs

Du fait de la désintégration des éléments qui les composent, la nocivité des déchets radioactifs diminue avec le temps. Les déchets sont confinés dans un dépôt aménagé dans les profondeurs de la terre, entourés de barrières de sûreté afin d’empêcher qu’un rayonnement trop important n’atteigne l’homme et son l’environnement.

La composition des déchets radioactifs est connue: ils sont constitués de différents atomes radioactifs. Il est dès lors possible de calculer le temps nécessaire à la décroissance de la radioactivité pour différents types de déchets. En raison de la désintégration des éléments qui les composent, les déchets deviennent peu à peu moins nocifs. Au bout d’un certain temps, leur niveau d’activité atteint celui de la radioactivité naturelle. Cette durée varie d’un type de déchets à l’autre.

Combien de temps faut-il confiner les déchets ?

Au bout de 30 000 ans environ, la « toxicité » liée aux rayonnements (ou radiotoxicité) des déchets de faible et de moyenne activité est comparable à celle des roches granitiques. Dans le cas du combustible usé contenant de l’uranium, il faudra attendre 200 000 ans pour atteindre ce seuil.

En conséquence, les déchets doivent être isolés de la sphère du vivant sur toute cette durée. Le stockage dans des formations géologiques stables garantit la sûreté sur les échelles de temps nécessaires. Il s’agit d’un fait reconnu au niveau mondial. C’est pourquoi les déchets doivent être stockés dans un dépôt dit « en couches géologiques profondes ».

Éviter un rayonnement trop important

Les substances radioactives émettent des rayonnements ionisants, qui peuvent briser des liaisons chimiques. Quand les substances radioactives pénètrent dans le corps, les conséquences pour la santé sont plus graves que lorsque le rayonnement agit de l’extérieur. En effet, les substances ingérées se dégradent à l’intérieur du corps, entrainant une modification des tissus environnants. Une dose de rayonnement trop élevée peut entrainer des dommages directs aux organes et parfois des dégâts à long terme tels que des cancers.

schutzbild wasser
L’eau bloque les rayonnements radioactifs émanant des éléments combustibles usés. Photo : Centrale nucléaire de Leibstadt

Un confinement sûr grâce à une série de barrières

Dans le dépôt en profondeur, les déchets sont confinés par une série de barrières de sûreté. Celles-ci comprennent :

  • les conteneurs abritant les déchets
  • le matériau avec lequel les galeries de stockage sont remblayées
  • les couches rocheuses entourant le dépôt

Ces barrières empêchent que des quantités trop élevées de substances radioactives ne soient transportées par l’eau jusqu’à la surface du sol. C’est la raison pour laquelle un dépôt profond doit être aménagé dans une roche aussi imperméable que possible.

Les objectifs de protection sont très stricts en Suisse

Un dépôt en profondeur doit assurer une protection durable de l’homme et de l’environnement, c’est ce que l’on appelle la « sûreté à long terme ». Les autorités ont défini des objectifs de protection correspondants. Il ne doit pas émaner d’un dépôt en profondeur scellé une charge radioactive trop élevée pour l’homme. Dans les exigences en matière de sûreté, un critère de protection de 0,1 millisievert par an a été fixé. Cette valeur correspond à moins d’un cinquantième de l’exposition annuelle totale en Suisse.

Les experts scientifiques de la Nagra ont démontré avec transparence, à l’aide d’analyses de sûreté, qu’il était possible d’atteindre les objectifs de protection grâce à la série de barrières de sûreté prévues. Ces barrières retiennent pratiquement toutes les particules radioactives de façon efficace et à long terme. Toutes les doses calculées se situent bien en dessous de l’objectif de 0,1 millisievert par an, même en partant d’hypothèses très pessimistes.

Combien de temps dure la décroissance de l’activité des déchets nucléaires ?

schädlichkeit

Au bout de 200 000 ans, les assemblages combustibles usés ont atteint un niveau d’activité comparable à celui de l’uranium qui a servi à les fabriquer.

Donnez votre avis et visitez-nous.

Suivez nous

Téléphone

+41 56 437 11 11


©2021 Nagra, Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs