Glossar

 

Communiqués de presse

Retour

02.07.2015

Assemblée générale à Berne – «Une année réussie»

La présidente du conseil d’administration, Corina Eichenberger, a résumé 2014 en ces termes: «Une année réussie dans le domaine du stockage à long terme des déchets nucléaires».

La Nagra a tenu aujourd’hui son Assemblée générale à Berne. La présidente du conseil d’administration, Corina Eichenberger, a résumé 2014 en ces termes: «Une année réussie dans le domaine du stockage à long terme des déchets nucléaires». Dans le cadre de la participation régionale, les études relatives aux installations de surface dans tous les domaines d’implantation proposés ont été élaborées et présentées par la Nagra. Autre point fort: les travaux substantiels qui ont abouti à la comparaison entre les domaines d’implantation du point de vue de la sûreté.

La présidente du conseil d’administration de la Nagra (Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs), Corina Eichenberger, a passé en revue l’année 2014 à l’occasion de l’Assemblée générale, qui s’est tenue aujourd’hui à Berne: «Une année très chargée pour la Nagra, mais couronnée de succès pour la gestion des déchets nucléaires. » En 2013 et 2014, des études ont été réalisées pour la localisation des installations de surface dans les six domaines d’implantation pris en considération. Elles avaient été précédées par une coopération constructive dans le cadre de la participation régionale qui, comme l’a souligné Mme Eichenberger, constitue un succès à l’actif de la procédure de sélection des sites.

Le 30 décembre 2014, la Nagra a déposé auprès de l’Office fédéral de l’énergie le dossier contenant les propositions de domaines d’implantation qui seront étudiés en détail au cours de la troisième étape du plan sectoriel. «Les six domaines d’implantation examinés se prêtent à la construction d’un dépôt en couches géologiques profondes. Ce sont Jura-est et Zurich nord-est qui remplissent le mieux les critères de sûreté. Dans ces domaines, en effet, les formations rocheuses imperméables sont situées à une profondeur optimale, elles sont stables à long terme et leur extension est suffisante», a déclaré Corina Eichenberger, résumant les conclusions de la comparaison des domaines du point de vue de la sûreté. Plus de 200 rapports – le fruit de plusieurs décennies de travaux de recherche et de vastes investigations de terrain – ont été rédigés à cette occasion.

Pour la présidente de la Nagra, l’existence d’un large consensus sur la sûreté au sein de la société est essentielle: «Le facteur sûreté est la priorité numéro un dans la recherche de sites pour les dépôts en profondeur. Je suis dès lors confiante que notre génération est prête à assumer ses responsabilités quant à une gestion sûre et à long terme des déchets nucléaires.»

Depuis 30 ans, la Nagra poursuit, en collaboration avec des partenaires internationaux, des recherches au laboratoire souterrain du Grimsel en vue du stockage des déchets radioactifs. Cet anniversaire a fourni l’occasion de monter une superbe exposition intitulée «Untertageforschung weltweit» (Recherche souterraine dans le monde). Les organisations partenaires y présentent leurs propres laboratoires souterrains sur 16 panneaux de grand format.

L’Assemblée générale a par ailleurs approuvé les comptes annuels 2014, portant sur un chiffre d’affaires de 57,7 millions de francs. Après déduction des produits résultant de prestations à des tiers et de diverses contributions à la recherche, les dépenses s’élèvent à 49,3 millions de francs, qui sont à la charge des coopérateurs.

Contact :
Corina Eichenberger 079 330 40 49
Thomas Ernst 079 666 49 74

La présidente du conseil d’administration, Corina Eichenberger. Photo: Maria Schmid
image en haute résolution


En vertu de la loi suisse sur l’énergie nucléaire, les producteurs de déchets radioactifs sont responsables de la gestion sûre et durable de ces derniers. C’est pourquoi les exploitants des centrales nucléaires et la Confédération ont fondé en 1972 la Nagra (Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs) dont le siège est à Wettingen (AG). La Nagra est le centre de compétences techniques de Suisse pour le stockage des déchets radioactifs dans des dépôts en couches géologiques profondes.

100 collaboratrices et collaborateurs s’engagent quotidiennement en faveur de cette tâche d’envergure, conscients de leurs responsa¬bilités envers la protection durable des hommes et de l’environnement. Grâce à de vastes programmes de recherche réalisés dans deux laboratoires souterrains de Suisse et à une coopération internationale intense, ils disposent des compétences scientifiques et techniques nécessaires.

Retour
Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services. En poursuivant la navigation, vous y consentez. Cliquez ici pour en savoir davantage sur les aspects juridiques et la protection des données. En savoir plus sur la protection juridique et la protection des données ici
Accepter