Glossar

 

Communiqués de presse

Retour

20.04.2020

« Les résultats du forage corroborent les attentes »

La Nagra a terminé le forage en profondeur à Trüllikon. Les premiers résultats correspondent aux attentes. Le forage à Marthalen est en cours depuis le début de février.

La Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs (Nagra) a démonté l’appareil de forage à Trüllikon. « En quelque sept mois et demi, nous avons atteint une profondeur de 1300 mètres. Nous avons pu prélever de bons échantillons de roche tout au long du forage et procéder à tous les tests prévus dans le trou de forage », a déclaré Philipp Senn, directeur adjoint Relations publiques et participation.

Les échantillons prélevés sont actuellement évalués dans différents laboratoires. Dans tous les forages, l’accent est mis plus spécifiquement sur la roche d’accueil, l’Argile à Opalinus, dans laquelle doit être aménagé le futur dépôt en profondeur. Par ces forages, la Nagra vise à examiner notamment l’épaisseur, la densité et la composition de cette roche.

Aucune surprise

Les premiers résultats sont disponibles. Philipp Senn en tire une conclusion positive: « Nous n’avons eu aucune surprise à Trüllikon. Les résultats concordent avec nos prévisions. » La couche d’Argile à Opalinus présente une épaisseur supérieure à 100 mètres et elle est très dense. Elle est par conséquent appropriée pour héberger un dépôt profond. La composition et la densité de la roche d’accueil sont très similaires à celles qui avaient été relevées à Benken, où la Nagra avait fait des forages dans les années 1990. Ces connaissances vont être complétées par un deuxième forage dans le domaine d’implantation Zurich nord-est, qui est réalisé actuellement à Marthalen.

Philipp Senn note que le forage à Trüllikon s’est très bien passé sur le plan technique. Il rappelle que l’actuelle campagne de forages profonds a commencé à Bülach. « A Bülach, nous avons rencontré quelques difficultés techniques lors du forage. A Trüllikon en revanche, tout a très bien fonctionné. Nous avons tiré des leçons du travail à Bülach pour ce deuxième forage. »

Plus de 700 visiteurs à Trüllikon

La Nagra a ressenti comme très constructive la collaboration avec la commune, les riverains et la population de la région. « Et nous sommes très heureux que plus de sept cents personnes aient profité des visites guidées à Trüllikon pour observer notre travail », relève Philipp Senn.

Depuis la mi-mars, toutes les visites ont été stoppées, à cause de la pandémie du coronavirus. La Nagra a cependant pu maintenir les travaux de forage. « Il va sans dire que les directives de l’Office fédéral de la santé publique sont appliquées sur le chantier », souligne Philipp Senn. « Nous pouvons aussi avancer sur le chantier à Marthalen, même si c’est plus compliqué. Si la situation ne s’aggrave pas, nous pensons pouvoir poursuivre les travaux. » L’appareil de forage qui était utilisé à Trüllikon est en train d’être monté dans la commune de Bözberg (domaine Jura-est).

La recherche d’un site d’implantation pour un dépôt en couches géologiques profondes est placée sous la direction de la Confédération. Sur la base des investigations et des examens menés jusqu’ici, il est établi d’une manière générale que trois régions, Jura-est, Nord des Lägern et Zurich nord-est, se prêtent à la construction d’un tel dépôt. Par les forages en profondeur, la Nagra veut déterminer laquelle de ces trois régions est la mieux appropriée. Pour l’heure, il n’est pas possible de faire des prédictions.

Hotline 24/7 et visites guidées

La Nagra a déposé un total de 23 demandes pour des forages en profondeur dans les trois domaines d’implantation (Jura-est, Nord des Lägern et Zurich nord-est). Elle en a cependant annulé deux dans l’intervalle. À ce jour, il y a dix-sept autorisations définitives. Le nombre exact de forages qui sera nécessaire pour compléter les renseignements sur la géologie des lieux découlera des résultats obtenus. Il convient de préciser qu’il n’est pas prévu de réaliser la totalité de ces forages.

La Nagra a mis en place une hotline afin que les riverains et d’autres personnes intéressées puissent poser des questions et faire part de leurs préoccupations. Les appels sont gratuits et la ligne est en service 24/7 (0800 437 333). Chaque site de forage dispose d’un pavillon pour les visiteurs, qui reste fermé pendant la pandémie du coronavirus. Les visites guidées reprendront lorsque la situation extraordinaire sera terminée. 

Pour tous renseignements, veuillez contacter Patrick Studer, responsable du service de presse Nagra, 076 579 36 50, patrick.studer@nagra.ch 


En vertu de la loi suisse sur l’énergie nucléaire, les producteurs de déchets radioactifs sont responsables de l’évacuation sûre de ces derniers. C’est pourquoi les exploitants de centrales nucléaires et la Confédération ont fondé en 1972 la Nagra (société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs) dont le siège est à Wettingen (AG). La Nagra est le centre de compétences techniques de Suisse pour l’évacuation des déchets radioactifs dans des dépôts en couches géologiques profondes.

130 collaboratrices et collaborateurs travaillent quotidiennement à cette tâche importante, par sens des responsabilités envers la protection durable des hommes et de l’environnement. De vastes programmes de recherche réalisés dans deux laboratoires souterrains de Suisse et une coopération internationale intense garantissent les compétences.

Retour
Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services. En poursuivant la navigation, vous y consentez. Cliquez ici pour en savoir davantage sur les aspects juridiques et la protection des données. En savoir plus sur la protection juridique et la protection des données ici
Accepter