Glossar

 

Communiqués de presse

Retour

28.08.2015

Campagne sismique 3D Jura Est – Une information personnalisée pour chaque propriétaire foncier

Le Département Bau, Verkehr und Umwelt (BVU, construction, transports et environnement) du canton d’Argovie a délivré l’autorisation pour l’exécution d’une campagne sismique 3D dans la région Jura Est

Ces examens s’inscrivent dans les analyses de sûreté du plan sectoriel «Dépôts en couches géologiques profondes». Cette autorisation permet à la Nagra d’entamer les travaux préparatoires en vue de la campagne de mesures. Dès la semaine prochaine, une équipe de six personnes sera en route aux alentours du Bözberg afin d’informer personnellement les propriétaires fonciers et les bailleurs à ferme concernés. Les mesures sismiques commenceront à la fin du mois de septembre.

«Avec mon équipe, nous allons d’abord nous rendre dans la région de Villigen / Mandach la semaine prochaine, puis nous couvrirons l’ensemble de la région Jura Est», explique le responsable, Hanspeter Weber, géologue de la Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs (Nagra). Et de préciser: «Nous allons passer environ un mois à faire du porte à porte du lundi au vendredi; chacun d’entre nous aura plusieurs entretiens par jour». Au total, ce sont 1200 propriétaires fonciers qu’il faut informer. L’équipe est composée de six personnes, des collaborateurs actifs ou retraités de la Nagra qui ont un rapport à cette région et attachent de l’importance aux préoccupations des propriétaires fonciers et des bailleurs à ferme. La coordination générale est assurée par un sismologue externe, Michael Sonderegger. Il répondra volontiers à toute question sur la hotline gratuite 0800 437 333 ou par courriel à seismik@nagra.ch.
Une fois que toutes les personnes concernées auront été informées, les arpenteurs seront sur le terrain. Ils cartographieront tous les points où des véhicules spéciaux produiront des vibrations et où des instruments de mesure (géophones) seront installés. Ils marqueront ces emplacements – situés principalement dans les champs et la forêt – à l’aide de pieux en bois. Ensuite, les géophones pourront être mis en place. Ces instruments resteront en place pendant une durée pouvant aller jusqu’à trois semaines. Selon le calendrier actuel, la campagne sismique 3D doit commencer fin septembre.

C’est une surface d’environ 100 kilomètres carrés qui fera l’objet d’examens dans le domaine d’implantation Jura Est. Les véhicules vibrants vont se déplacer principalement sur le réseau routier et les chemins carrossables. Le principe de ces mesures est analogue au sonar utilisé par les bateaux: des véhicules spéciaux produisent une faible vibration à la surface, laquelle est réfléchie par les couches rocheuses en profondeur, puis captée par des géophones très sensibles installés au niveau du sol. Les campagnes sismiques 3D fournissent une représentation du sous-sol en trois dimensions, qui peut aller jusqu’à une profondeur de plus d’un kilomètre. Ces résultats sont importants pour clarifier des aspects de sûreté, en vue de la sélection des dépôts en couches géologiques profondes.

Une fois les mesures et les travaux de remise en état terminés, l’équipe de Hanspeter Weber se rendra une seconde fois chez les propriétaires, car «nous voulons nous assurer que tout a été laissé en bon état», souligne-t-il.

Les travaux dans le domaine Jura Est s’étendront vraisemblablement de la fin septembre à la mi-décembre. La prochaine région qui sera examinée sera Zurich Nordost. Des réunions d’information seront organisées pour informer la population concernée.

Remarque: des informations de fond constamment mises à jour sont diffusées au sujet des campagnes sismiques 3D sur le blog www.seismik-news.ch (en allemand).


Contact: Jutta Lang, Responsable du service de presse, 076 341 37 00, jutta.lang@nagra.ch

Légende photo:
De gauche à droite: Hanspeter Weber, Kurt Jäggi, Michael Sonderegger, Petra Blaser, Walter Gassler, Bernhard Schwyn et Peter Steffen. Source : Maria Schmid

IMAGE EN HAUTE RÉSOLUTIOn

 

En vertu de la loi suisse sur l’énergie nucléaire, les producteurs de déchets radioactifs sont responsables de la gestion sûre et durable de ces derniers. C’est pourquoi les exploitants des centrales nucléaires et la Confédération ont fondé en 1972 la Nagra (Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs) dont le siège est à Wettingen (AG). La Nagra est le centre de compétences techniques de Suisse pour le stockage des déchets radioactifs dans des dépôts en couches géologiques profondes.

100 collaboratrices et collaborateurs s’engagent quotidiennement en faveur de cette tâche d’envergure, conscients de leurs responsa¬bilités envers la protection durable des hommes et de l’environnement. Grâce à de vastes programmes de recherche réalisés dans deux laboratoires souterrains de Suisse et à une coopération internationale intense, ils disposent des compétences scientifiques et techniques nécessaires.

Retour
Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services. En poursuivant la navigation, vous y consentez. Cliquez ici pour en savoir davantage sur les aspects juridiques et la protection des données. En savoir plus sur la protection juridique et la protection des données ici
Accepter