Glossar

 

Actualité

Retour

11.09.2015

Prise de position suite à la communication de l’OFEN le 09.09 2015. L’objectif: une sûreté optimale

Les informations supplémentaires exigées par l’IFSN s’inscrivent dans le débat scientifique sur l’optimisation de la sûreté des dépôts en couches géologiques profondes.

A l’occasion de la conférence de presse conviée le 9 septembre par l’OFEN, l’IFSN a déclaré que la Nagra devait fournir des informations techniques supplémentaires concernant les sites d’implantation proposés pour un examen approfondi à l’étape 3 de la procédure du plan sectoriel « Dépôts en couches géologiques profondes ». A cet égard, l’OFEN a souligné que ce type d’exigence n’avait rien d’exceptionnel dans le cadre de procédures d’examen scientifiques et techniques aussi complexes (voir communiqué de presse de l’OFEN du 9 septembre 2015, en allemand).

L’avis de la Nagra

En janvier 2015, lors de la publication de nos propositions pour les domaines d’implantation à examiner plus en détail à l’étape 3, nous avons livré ouvertement tous les résultats en notre possession. Les quelque 150 rapports (plus de 15 000 pages) sont tous publiés sur notre site Web.

Le débat d’experts qui doit à présent être mené est une discussion scientifique qui concerne la profondeur optimale à laquelle doivent être aménagés les dépôts géologiques. Que des experts appréhendent de façon différente les hypothèses et les données utilisées, et qu’ils abordent en détail les questions soulevées, n’a rien d’extraordinaire.

Nous pensons que l’IFSN nous transmettra les informations détaillées sur les points litigieux dans le courant des prochaines semaines, de manière à ce qu’ils puissent être discutés par les experts. Le résultat de ces débats nous permettra ensuite de poursuivre nos travaux. Nous prendrons pour cela le temps nécessaire.

Disons déjà ceci: Parmi les 40 indicateurs utilisés pour évaluer les sites d’implantation, un seul est concerné. Les informations supplémentaires demandées par l’IFSN ont pour objectif d’optimiser la profondeur, et par là la sûreté, du dépôt. Cet indicateur est avant tout significatif pour déterminer si le domaine d’implantation Nördlich Lägern doit être retenu à l’étape 3. A notre avis, un dépôt sûr peut être construit à une profondeur de 900 mètres, mais si l’on compare avec un dépôt implanté à une profondeur de 700 mètres, on constate des désavantages du point de vue de la sûreté.

Retour
Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services. En poursuivant la navigation, vous y consentez. Cliquez ici pour en savoir davantage sur les aspects juridiques et la protection des données. En savoir plus sur la protection juridique et la protection des données ici
Accepter