Glossar

 

Actualité

Retour

28.08.2020

La Nagra prépare la succession de son directeur Thomas Ernst

La Nagra souhaite régler assez tôt la succession de son directeur. Thomas Ernst restera probablement en poste jusqu’à l’automne 2021.

Thomas Ernst, 63 ans, docteur en génie chimique, dirige la Nagra depuis 2007. Il a mené à bien les étapes 1 et 2 du plan sectoriel « Dépôt en couches géologiques profondes ».

Dans un peu plus de deux ans, la Nagra pourra annoncer pour quelle région d’implantation elle entend préparer une demande d’autorisation générale. Quelque deux ans plus tard, elle transmettra cette demande aux autorités. « Pour moi, il est clair que l’annonce et le dépôt de la demande d’autorisation générale sont indissociables. Un changement de direction entre ces deux étapes décisives ne serait pas judicieux », estime Thomas Ernst. Il trouve important que la personne qui lui succédera soit déjà en poste lorsque la proposition du site d’implantation sera publiée. « Cette personne devra défendre la proposition avec conviction et guider l’élaboration de la demande d’autorisation générale. »

Il a également été envisagé que Thomas Ernst reste en fonction au-delà de son 65e anniversaire: « J’ai mûrement réfléchi à cette question et j’en ai discuté largement autour de moi. Je suis parvenu à la conclusion qu’il était préférable de confier la responsabilité à une personne plus jeune un peu avant d’atteindre l’âge normal de la retraite, plutôt que nettement après. » Il souligne qu’il continuera à s’engager jusqu’à son dernier jour de travail en faveur d’une solution probante pour la gestion à long terme des déchets nucléaires. « Les investigations géologiques avancent très bien. La sélection des sites d’implantation pour ce projet d’envergure nationale en est à sa dernière étape. Je vais quitter une organisation qui est en bonne voie ».

Au sein du Conseil d’administration de la Nagra, une commission, présidée par Corina Eichenberger, commence dès à présent à rechercher la personne qui succédera à Thomas Ernst. Celui-ci restera vraisemblablement en poste jusqu’à l’automne 2021.

Retour
Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services. En poursuivant la navigation, vous y consentez. Cliquez ici pour en savoir davantage sur les aspects juridiques et la protection des données. En savoir plus sur la protection juridique et la protection des données ici
Accepter