Glossar

 

Actualité

Retour

24.08.2017

Demandes d’autorisation de forage déposées pour le domaine Nord des Lägern

La Nagra déposéra aujourd’hui six demandes d’autorisation de forage pour le domaine d’implantation Nord des Lägern.

Lors d’une rencontre avec la presse, elle a informé des objectifs et du déroulement de ces forages de reconnaissance. L’Office fédéral de l’énergie a expliqué quelle serait la suite de la procédure d’autorisation.

Fin septembre 2016, la Nagra a déposé 16 demandes d’autorisation de forage dans les domaines d’implantation de Jura-est et de Zurich nord-est, soit huit dans chacun d’entre eux. Elle en dépose aujourd’hui six autres pour le domaine Nord des Lägern. Conformément à la loi sur l’énergie nucléaire, ces demandes doivent être approuvées par le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC). La rencontre avec la presse qui s’est tenue ce jour à Stadel a permis de communiquer des informations sur les sites de forage dans le Nord des Lägern ainsi que sur la suite de la procédure d’autorisation.

« La sûreté à long terme est prioritaire dans la procédure de sélection des sites pour les dépôts en couches géologiques profondes. Les recherches géologiques permettront d’acquérir de nouvelles connaissances pour identifier le site le plus approprié en matière de sûreté », déclare Maurus Alig, membre de la direction de la Nagra. Les forages de reconnaissance permettront de se prononcer précisément sur la structure et les caractéristiques des couches rocheuses dans la zone des périmètres de stockage. Dans le domaine d’implantation du Nord des Lägern, la Nagra a déposé six demandes de forage pour examen. « Tous les forages ne seront vraisemblablement pas réalisés. De nouvelles connaissances sont acquises au fur et à mesure des recherches. Nous présentons plus de demandes que nécessaire pour pouvoir décider ensuite avec flexibilité des forages qui seront les mieux indiqués pour les études », affirme Monsieur Alig.

Herwig Müller, responsable de la section des investigations de terrain, explique que la sélection d’un site de forage s’est faite sur la base de critères géologiques et qu’on a procédé ensuite, en étroite concertation avec les autorités compétentes, à une pesée des intérêts au niveau de l’aménagement du territoire. Environ trois mois seront nécessaires à la phase préparatoire avec aménagement du site de forage et montage de l’installation de forage. Le forage proprement dit, avec les travaux d’essai correspondants dans le puits de forage, prendra entre quelques mois à une année. « Nous savons que les travaux de forage sont liés à des désagréments pour les riverains. Nous avons donc librement décidé, concernant le bruit par exemple, de préférer aux valeurs de planification pour les chantiers, les valeurs nettement plus basses en vigueur pour les zones industrielles et commerciales », dit Monsieur Müller.

Simone Brander de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) a donné des informations sur l’état de la procédure du point de vue des autorités responsables. Peter Raible de la section Droit du nucléaire a informé du déroulement de la procédure d’autorisation. Il y aura d’abord un contrôle de conformité des demandes, ensuite une mise à l’enquête publique pendant 30 jours des demandes auprès des chancelleries communales. Les forages de reconnaissance doivent recevoir l’approbation du DETEC. Les premiers commenceront dès 2019.

Télécharger ici la brochure sur les forages de reconnaissance de l’étape 3 (en allemand) et les fiches d’information sur les six sites de forage (en allemand).

Télécharger ici le communiqué de presse de l’OFEN.

Retour
Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services. En poursuivant la navigation, vous y consentez. Cliquez ici pour en savoir davantage sur les aspects juridiques et la protection des données. En savoir plus sur la protection juridique et la protection des données ici
Accepter