Glossar

 

Actualité

Retour

24.09.2014

Conférence sur le transfert transgénérationnel des connaissances et des informations

Le transfert des connaissances et des informations relatives au stockage de déchets en couches géologiques profondes constitue un réel défi.

Du 15 au 17 septembre, quelque 200 spécialistes de 17 pays se sont réunis à Verdun (France) à la conférence internationale sur le transfert transgénérationnel des connaissances et des informations. Cet événement a été organisé par l’Agence pour l’énergie nucléaire (AEN) de l’OCDE, dans le cadre du projet international RK&M (Préservation des documents, des connaissances et de la mémoire des déchets radioactifs génération après génération).

« Par le passé, on songeait surtout à mettre en garde les futures générations des dangers présents dans le sous-sol en rapport avec l’évacuation des déchets nucléaires », a résumé Anne Claudel, responsable du secteur Gestion de l’information à la Nagra (Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs), en parlant des tâches incombant à ce projet international. Aujourd’hui en revanche, les questions éthiques jouent un rôle beaucoup plus grand : comment pouvons-nous informer les futures générations afin qu’elles comprennent ce qui se trouve dans le sous-sol et qu’elles puissent prendre les décisions pertinentes pour elles.

L’un des constats essentiels du projet est la nécessité de recourir à des canaux d’information les plus variés possibles. Les participantes et participants multidisciplinaires à la conférence n’ont donc pas parlé uniquement d’évacuation des déchets radioactifs, mais aussi d’archivage, de patrimoine culturel, d’archéologie industrielle, de politique et de réglementation.

Le projet RK&M est une collaboration internationale qui a commencé il y a quatre ans. Les membres du projet sont des organisations des pays suivants : Belgique, Canada, Tchétchénie, Finlande, France, Allemagne, Japon, Espagne, Suède, Suisse, Grande-Bretagne et Etats-Unis. L’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique) y participe également.

Pour plus d'informations

Le Deutschlandfunk a fait un sujet sur la conférence de Verdun. Vous pouvez écouter l’émission ici. 

Retour
Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services. En poursuivant la navigation, vous y consentez. Cliquez ici pour en savoir davantage sur les aspects juridiques et la protection des données. En savoir plus sur la protection juridique et la protection des données ici
Accepter