Glossar

 

Actualité

Retour

27.05.2015

Les experts internationaux jugent exemplaire la procédure participative suisse

Lors d’une conférence de l’AIEA, la Suisse a présenté ses activités relatives à la gestion des déchets radioactifs. Elle a passé l’examen avec bravoure et a été vivement félicitée.

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a tenu sa cinquième réunion d’examen de la Convention internationale commune sur la sûreté de la gestion du combustible usé et des déchets radioactifs (en abrégé «Joint Convention»). Cette dernière vise à atteindre et à maintenir des standards élevés pour la gestion des déchets nucléaires. Tous les trois ans, les Etats Parties à la Convention doivent soumettre à l’AIEA un rapport, qui est ensuite examiné par des experts internationaux. La Suisse a ratifié la Convention en 2000 et compilé son dernier rapport national en octobre 2014.

Cette année, la réunion d’examen a rassemblé 69 pays, dont la Suisse, l’Allemagne et la France. La Suisse était représentée par l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN). La délégation comprenait également Piet Zuidema, Directeur scientifique et technique de la Nagra.

Les résultats de l’examen des rapports nationaux ont été présentés pendant la réunion. Des experts internationaux ont félicité la Suisse pour la démarche mise en œuvre pour identifier un site d’implantation approprié pour un dépôt en profondeur. La procédure participative inhérente au plan sectoriel « Dépôts en couches géologiques profondes » a été jugée exemplaire au niveau international.

La Suisse devra soumettre son prochain rapport national en 2018. D’ici là, il y aura beaucoup à faire et de nombreux défis à relever. Ainsi, la Nagra devra remettre son prochain programme de gestion des déchets au gouvernement fédéral en 2016. L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN), en sa qualité d’autorité de surveillance, examine actuellement la proposition dite «de 2x2 sites» de la Nagra. C’est elle également qui évaluera le programme de gestion l’année prochaine.

Retour
Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services. En poursuivant la navigation, vous y consentez. Cliquez ici pour en savoir davantage sur les aspects juridiques et la protection des données. En savoir plus sur la protection juridique et la protection des données ici
Accepter