Glossar

 

Les domaines d’implantation

Le Conseil fédéral a décidé le 21 novembre 2018 que, dans le cadre de l'étape 3, la Nagra devait approfondir l'étude des domaines d'implantation Jura-estNord des Lägern et Zurich nord-est, tous trois appropriés pour accueillir un dépôt géologique profond aussi bien pour les déchets de haute activité (DHA) que pour les déchets de faible et de moyenne activité (DFMA), ou encore un dépôt combiné pour les deux types de déchets radioactifs.

Les étapes 1 et 2 de la sélection des domaines d'implantation sont achevées. Le Conseil fédéral a lancé l'étape 3 de cette procédure le 21 novembre 2018 (communiqué de presse du DETEC). La Nagra a commencé un examen détaillé des trois domaines retenus, à la suite de quoi elle procédera à une nouvelle comparaison. Le programme d'investigation englobe aussi bien les campagnes sismiques déjà réalisées que des forages quaternaires et des forages en profondeur.

Résultats de l'étape 2 de la procédure de sélection des sites

Le domaine d'implantation géologique Jura-est pressenti pour un dépôt DFMA dispose d'une vaste zone appropriée à la profondeur préférentielle et de nombreuses possibilités pour optimiser l'emplacement souterrain où serait aménagé le dépôt. La zone de confinement géologique (Argile à Opalinus et formations encaissantes) présente d'excellentes propriétés de confinement. Qui plus est, l'environnement géologique est favorable du point de vue de la stabilité à long terme.

La roche d'accueil dans le domaine d'implantation Jura-est convenant pour un dépôt DHA se situe certes à une profondeur limitée si l'on considère l'érosion future, mais offre néanmoins un espace suffisant à la profondeur préférentielle. La zone de confinement géologique présente de bonnes propriétés de confinement. Cependant, l'érosion pourrait réduire l'efficacité des roches encaissantes en tant que barrière de confinement, étant donné leur profondeur limitée. En outre, il n'est pas possible d'exclure totalement la formation d'un sillon d'écoulement fluvio-glaciaire dans un lointain avenir. Les calculs de doses montrent toutefois que les objectifs de protection imposés par l'IFSN seraient respectés, même en tenant compte du risque de surcreusement glaciaire.

Dans cette région, il est possible d'implanter un dépôt pour les déchets de faible et de moyenne activité (DFMA) et un dépôt pour les déchets de haute activité (DHA) ou un dépôt combiné. Dans ce dernier cas, les deux installations seront aménagées au même endroit et partageront les infrastructures de surface.

Résultats de l’étape 2 de la procédure de sélection des sites

A l'issue de la comparaison des domaines sous l'angle de la sûreté effectuée à l'étape 2, la Nagra avait conclu que le Nord des Lägern offrait trop peu d'espace à la profondeur préférentielle pour les dépôts DFMA et DHA. De ce fait, il n'était pas possible, dans cette région, d'aménager les dépôts à une profondeur optimale pour la construction. Un volume de roche un peu supérieur est certes disponible à une plus grande profondeur. Toutefois, la construction du dépôt serait alors beaucoup plus complexe sur le plan technique et il y aurait un grand risque d'endommager les barrières géologiques.

La Nagra avait par conséquent proposé d'écarter ce domaine de la suite de la procédure. L'IFSN a estimé que ce choix n'était pas fondé et a demandé que le Nord des Lägern soit examiné plus en détail, avec les domaines Jura-est et Zurich nord-est. Le Conseil fédéral a approuvé cette prise de position et décidé, le 21 novembre 2018, que ce domaine d'implantation devait être inclus dans les travaux de l'étape 3.

Dans cette région, il est possible d'implanter un dépôt pour les déchets de faible et de moyenne activité (DFMA) et un dépôt pour les déchets de haute activité (DHA) ou un dépôt combiné. Dans ce dernier cas, les deux installations seront aménagées au même endroit et partageront les infrastructures de surface.

Résultats de l’étape 2 de la procédure de sélection des sites

Les domaines d'implantation pressentis à Zurich nord-est pour les dépôts DFMA et DHA offrent un espace considérable à la profondeur préférentielle, ce qui laisse toute latitude pour définir de manière optimale l'emplacement des dépôts pour DFMA et DHA. La zone de confinement géologique (Argile à Opalinus et roches encaissantes) présente d'excellentes propriétés de confinement et l'environnement géologique est très favorable du point de vue de la stabilité à long terme.

Dans cette région, il est possible d'implanter un dépôt pour les déchets de faible et de moyenne activité (DFMA) et un dépôt pour les déchets de haute activité (DHA) ou un dépôt combiné. Dans ce dernier cas, les deux installations seront aménagées au même endroit et partageront les infrastructures de surface.

Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services. En poursuivant la navigation, vous y consentez. Cliquez ici pour en savoir davantage sur les aspects juridiques et la protection des données. En savoir plus sur la protection juridique et la protection des données ici
Accepter