Search

La radioactivité – c’est quoi ?

La radioactivité est une propriété naturelle de certaines substances. Il existe des sources de rayonnement naturelles et artificielles.

Veuillez activer les cookies pour lire les vidéos.

Film : Qu’est-ce que la radioactivité ? Comment pouvons-nous nous protéger contre la radioactivité ? ©Nagra

Différents types de rayonnements

Les substances radioactives ont un noyau instable qui se dégrade spontanément. Une forte énergie est alors émise, que l’on appelle rayonnement radioactif dans le langage courant. Ce rayonnement n’est pas perceptible par l’être humain.

Les trois principaux types de rayonnement sont :

  • Alpha et bêta : ils sont le fruit de la dégradation spontanée de noyaux atomiques instables, qui se transforment en d’autres éléments.
  • Gamma : ils sont émis lorsque le noyau atomique se décharge d’un excédent d’énergie.

La radioactivité diminue avec le temps

La désintégration radioactive fait que la radioactivité diminue constamment. En conséquence, le rayonnement des substances radioactives et donc des déchets diminue progressivement, pour atteindre en fin de compte un niveau inoffensif. C’est donc pour protéger la sphère du vivant que les déchets doivent être stockés dans un dépôt en couches géologiques profondes. Grâce aux barrières de sûreté les déchets y sont confinés de manière sûre.

Les substances radioactives peuvent pénétrer dans le corps par le biais des voies respiratoires ou de la nourriture, puis se dégrader à l’intérieur du corps. Pour se protéger de cette irradiation interne, il faut éviter d’absorber des radionucléides.

Berglandschaft
Jura, Plateau ou Alpes: la radioactivité naturelle existe partout. Photo : 35160727 © Fisfra | Dreamstime.com

La radioactivité dans la nature

Une faible radioactivité naturelle existe partout : dans le sol, les matériaux de construction, la nourriture, l’air. Nous absorbons donc constamment de petites quantités de substances radioactives, comme par exemple le potassium-40 (40K), qui est surtout intégré dans les tissus musculaires.

Les substances radioactives naturelles ont à l’origine été créées dans les supernovæ (étoiles qui implosent), puis elles ont été intégrées à la Terre lors de sa formation. Leur désintégration contribue notablement à la chaleur terrestre. De petites quantités de substances naturellement radioactives continuent d’être générées, dans l’atmosphère, par l’interaction avec le rayonnement cosmique.

doses annuelles moyennes de rayonnement
Doses publiées dans le rapport annuel de l’OFSP « Radioactivité de l’environnement et doses de rayonnements en Suisse – 2020 ». Les doses dues au radon et aux applications médicales varient considérablement. Source: rapport annuel de l’OFSP « Radioactivité de l’environnement et doses de rayonnements en Suisse – 2020 ».

Rayonnement naturel : le radon domine

Les personnes vivant en Suisse sont exposées à des rayonnements atteignant en moyenne quelque 5,8 millisieverts par an (voir figure). La majeure partie, 4,3 millisieverts, est de source naturelle, en particulier le rayonnement cosmique qui provient de l’espace et dépend de l’altitude du domicile. Une partie du rayonnement naturel provient du sol et des roches; elle varie selon la région. La source d’exposition la plus importante est le radon dans les habitations, qui atteint 3,2 millisieverts. Ce gaz émane du sous-sol et pénètre dans les maisons par le biais de caves naturelles ou de fissures, ou encore il est libéré par des matériaux de construction.

Nous sommes en outre exposés à des rayonnements causés artificiellement. La médecine est à l’origine d’une exposition d’une certaine importance, tandis que les applications industrielles constituent une source nettement plus faible.

Radon Schweiz BAG
La carte du radon indique une probabilité de dépassement de la valeur de référence pour la concentration de radon dans les bâtiments. Source : OFSP

Éviter l’exposition aux rayonnements

Les rayons alpha, bêta et gamma font partie des rayonnements ionisants. Ils transmettent une telle quantité d’énergie aux atomes et aux molécules de la matière irradiée que des électrons se détachent de la couche électronique. Ce phénomène peut entraîner la disjonction de liaisons chimiques et ainsi des dommages aux cellules, aux tissus et aux organes.

Les trois types de rayonnement pénètrent plus ou moins profondément dans les tissus humains. Les rayons alpha n’arrivent que dans la couche supérieure de la peau, ne pénétrant que de quelques fractions de millimètre. Les rayons bêta parviennent à une profondeur de quelques millimètres et peuvent donc passer les couches cutanées. Quant aux rayons gamma, très énergétiques, ils peuvent traverser le corps humain. Ce faisant, ils s’affaiblissent quelque peu, mais se dispersent dans les tissus.

reichweiten blockieren französisch
Profondeur de pénétration des différents types de rayons. Illustration : Nagra

Comment vous protéger contre les rayonnements

Les rayonnements émanant de sources naturelles ou artificielles se distinguent par leur origine, mais pas par leurs propriétés ni par leurs effets. Pour se protéger contre une source de rayonnement située en dehors du corps, il faut utiliser un écran de protection, s’en éloigner suffisamment ou réduire autant que possible le temps passé à proximité.

Il est assez facile de bloquer complètement les rayons alpha et bêta. Pour affaiblir les rayons gamma, très pénétrants, il faut quelques centimètres de fer ou quelques mètres de roche ou de béton.

reichweitendurchdringung französisch
Différents matériaux utilisés pour faire écran aux radiations. Illustration : Nagra

La radioactivité est mesurée en permanence

La Centrale nationale d’alarme (CENAL) exploite son propre réseau de surveillance de la radioactivité. Dans les 76 stations réparties dans toute la Suisse, des sondes transmettent la valeur mesurée actuelle toutes les dix minutes. Sur le site Internet de la CENAL, vous trouverez les valeurs moyennes quotidiennes et les chronogrammes.

Consultez nos brochures pour en savoir plus sur la radioactivité :

Donnez votre avis et visitez-nous.

Suivez nous

Téléphone

+41 56 437 11 11


©2021 Nagra, Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs