Search
Zürich Nordost Luftaufnahme

Zurich nord-est : l’un des domaines d’implantation potentiels pour un dépôt en profondeur

« Zurich nord-est » se situe dans le Weinland zurichois, principalement dans le canton de Zurich, avec une petite partie en Thurgovie. Les investigations menées jusqu’ici montrent que le sous-sol de cette région peut confiner les déchets radioactifs de manière sûre. Zurich nord-est est donc l’un des domaines d’implantation potentiels pour un dépôt en profondeur.

Carte interactive du domaine d'implantation potentiel Zurich nord-est

La Suisse stockera ses déchets radioactifs dans un dépôt en couches géologiques profondes, comprenant des installations sous terre et en surface. L’endroit où un tel dépôt sera construit dépend de la géologie. Les déchets nucléaires seront confinés dans des formations géologiques pour une longue durée, à plusieurs centaines de mètres sous terre. Les roches les plus importantes sont l’Argile à Opalinus et les roches argileuses situées au-dessus et en dessous de la roche d’accueil. On trouve ces formations dans le domaine Zurich nord-est notamment, où elles présentent des propriétés avantageuses.

Zurich nord-est est l’un des domaines d’implantation potentiels que nous étudions en détail depuis 2008, dans le cadre du plan sectoriel « Dépôts en couches géologiques profondes », plan défini par la Confédération. Nous connaissons aujourd’hui les propriétés des roches et l’espace disponible pour un dépôt. Pour le placement des installations en surface, nous travaillons en collaboration avec la région. Les deux autres domaines d’implantation potentiels sont Jura-est et Nord des Lägern. Le plan sectoriel prévoit une comparaison des sites potentiels pour déterminer celui qui est le plus approprié. La décision concernant le site sera prise par le Conseil fédéral au cours des prochaines années.

Vue d’ensemble d’un dépôt en profondeur potentiel dans la région Zurich nord-est

Pour le domaine d’implantation Zurich nord-est, qui se situe dans le Weinland zurichois, nous avons élaboré un projet de dépôt adapté à la région. Il repose sur les connaissances géologiques et sur les résultats de la collaboration avec la région.

Das mögliche Lagerprojekt der Nagra in der Standortregion Zürich Nordost.
Aperçu du projet de dépôt dans le domaine géologique Zurich nord-est

Lorsque l’on parle du domaine d’implantation géologique, il est question de la formation géologique dans le sous-sol qui se prête au stockage de déchets radioactifs. Pour le dépôt, on évite les zones perturbées sur le plan géologique. Les examens du sous-sol (spécialement l’imagerie sismique 3D) permettent de repérer ces zones dites de faille. La zone de dépôt potentielle est située dans la meilleure partie de la formation géologique. C’est là que seraient stockés les déchets. Les accès depuis la surface aboutissent dans la zone principale de connexion souterraine, d’où est également assuré l’accès aux cavernes de stockage.

À la surface de la terre se trouvent les installations d’accès auxiliaires (IAA). L’IAA de ventilation se situe dans le périmètre bleu et assure l’approvisionnement en air frais de la partie souterraine du dépôt en profondeur. L’IAA d’exploitation sert au transport de matériaux de construction et de personnes ainsi qu’à l’approvisionnement en énergie et en eau. Les installations d’accès auxiliaires font partie de l’infrastructure de surface du dépôt en profondeur, au même titre que l’installation de surface (par ex. emplacement ZNO-6b), où les déchets sont préparés en vue du stockage final avant d’être acheminés sous terre. L’emplacement où se situerait l’installation de surface à Zurich nord-est est encore en discussion à l’heure actuelle. Si l’installation de surface était placée dans la zone ZNO-6b, une seule installation d’accès auxiliaire (ZNO-BL1) pourrait abriter l’approvisionnement en air frais et l’accès d’exploitation.

Informations détaillées sur le projet Zurich nord-est (en allemand)

Les connaissances ont été complétées : nous disposons d’une bonne image globale

Nous avons exploré et caractérisé le sous-sol géologique du Zurich nord-est à l’aide de différentes méthodes d’investigation. Celles-ci englobent l’imagerie sismique, les forages quaternaires et les forages en profondeur.

La Nagra et d'autres entreprises ont exploré le sous-sol géologique du nord de la Suisse à l'aide de nombreuses méthodes. Les points indiquent des forages dont les données sont utilisées dans la sélection du site. Les zones et les lignes indiquent des campagnes sismiques réalisées. Les trois domaines d'implantation potentiels d'un dépôt en couches géologiques profondes sont les suivants : Jura-est (à gauche), Nord des Lägern (au centre) et Zurich nord-est (à droite).

Les campagnes sismiques 3D de l’hiver 2015/2016 ont permis de « radiographier » une grande surface du sous-sol dans le domaine Zurich nord-est, cette méthode étant comparable à une échographie médicale ou à l’échosondeur utilisé sur les bateaux. Ces investigations sismiques nous ont fourni de précieuses informations sur la structure des formations géologiques. Elles ont révélé également les zones de faille et nous ont permis d’estimer l’espace disponible pour un dépôt en profondeur.

Bei den seismischen Messungen werden Vibrationsfahrzeuge eingesetzt. Die Fahrzeuge auf dem Bild waren in Benken unterwegs.
Des camions vibreurs sont utilisés pour l’imagerie sismique. Les véhicules sur la photo étaient en route à Benken. Photo: Beat Müller

Nous avons réalisé quatre forages en profondeur dans le domaine Zurich nord-est : Rheinau (2021, forage complémentaire), Marthalen (2020), Trüllikon (2019/20) und Benken (1998/99). Nous avons creusé jusqu’à plusieurs centaines de mètres de profondeur, bien en dessous de l’Argile à Opalinus qui doit un jour accueillir les déchets. Ces forages nous ont permis de prélever des échantillons des différentes couches de roche et d’en analyser les propriétés. Ces examens ont montré que l’Argile à Opalinus, tout comme les formations situées en dessous et au-dessus, présentent une haute densité. Les forages en profondeur permettent de savoir également à quelle profondeur se situent les différentes formations géologiques.

À l’occasion d’examens préalables, la Nagra avait détecté des zones de failles verticales en profondeur dans l’est de la commune de Rheinau. Cette perturbation dans l’Argile à Opalinus est actuellement examinée de plus près à l’aide du forage complémentaire à Rheinau. Celui-ci apportera des informations importantes pour comprendre les propriétés de l’Argile à Opanlinus dans les trois domaines potentiels.

Drohnenfoto der Tiefbohrung der Nagra in Trüllikon
La Nagra a remonté de nombreux échantillons de roches du forage en profondeur à Trüllikon.

Les cavernes de stockage doivent se situer à une profondeur suffisante afin d’assurer la sûreté à long terme du dépôt géologique, qui sera ainsi protégé de l’érosion fluviatile et glaciaire. L’érosion a laissé des traces dans le domaine d’implantation Zurich nord-est également : des glaciers ont creusé des chenaux profonds dans le paysage et de tels phénomènes se reproduiront dans un avenir lointain.

Nous avons procédé à des études quaternaires pour en apprendre davantage sur l’érosion glaciaire et fluviatile et pour élaborer des scénarios pour l’avenir. Cette méthode nous a permis d’examiner la formation géologique située directement sous la surface, à savoir la plus récente. Les études quaternaires consistent essentiellement en forages du même nom, qui vont de quelques dizaines de mètres à environ trois cent mètres sous terre. En 2018, nous avons fait un forage à Marthalen-Oobist. En 2019 ont suivi les forages quaternaires à Neuhausen, Trüllikon-Rudolfingen et Kleinandelfingen-Laubhau. En 2020, nous avons achevé les forages à Andelfingen-Niederfeld et Adlikon-Dätwil.

Die Quartärbohrung der Nagra in Andelfingen-Niederfeld
Le forage quaternaire de la Nagra à Andelfingen-Niederfeld.

Les investigations les plus récentes nous ont permis de compléter les connaissances que nous avions déjà réunies sur le sous-sol géologique dans le domaine Zurich nord-est. Aujourd’hui, nous disposons donc d’une bonne vue d’ensemble de la géologie de cette région, ce qui nous a permis d’élaborer un projet de dépôt Zurich nord-est. Nous avons également étudié en détail les deux autres domaines d’implantation potentiels, Jura-est et Nord des Lägern. Nous pouvons donc procéder à la comparaison des trois sites, sur la base de critères objectifs.

Collaboration pour le site de l’infrastructure de surface

Où seront construit un jour les bâtiments à la surface de la terre et les accès au dépôt en couches géologiques profondes? Pour répondre à ces questions, la Nagra travaille en étroite collaboration avec les régions d’implantation. Nos interlocuteurs sont la conférence régionale Zurich nord-est, les cantons de Zurich et de Thurgovie ainsi que des représentants de l’Allemagne. Ils peuvent prendre position sur les propositions que nous publions à titre de base pour le travail et les discussions. En collaborant d’entrée avec la région d’implantation Zurich nord-est, l’Office fédéral de l’énergie s’assure que les besoins des intéressés sont pris en compte le mieux possible.

Sites internet des représentations régionales (en allemand)

En 2019, nous avons publié des propositions concrètes pour la région Zurich nord-est, qui montrent à quoi pourrait ressembler l’infrastructure de surface. Ces propositions découlent de la collaboration avec la région. Avec les autres domaines d’implantation potentiels, nous avons également débattu du site où sera construite l’installation de conditionnement pour les assemblages combustibles usés. La conférence régionale Zurich nord-est, le canton de Zurich et la représentation allemande se sont penchés sur le placement de l’infrastructure de surface et ont déposé leur prise de position à ce sujet. Ces avis sont à la base de nos futurs travaux de concrétisation de cette infrastructure, en prévision de la demande d'autorisation générale.

Prise de position de la conférence régionale Zurich nord-est (en attente) et des cantons de Zurich et Thurgovie

Suite de la procédure

En 2022, nous annoncerons lequel des trois domaines d’implantation potentiels est, à notre avis, le mieux approprié pour un dépôt en profondeur. Nous déposerons une demande d'autorisation générale pour la région choisie en 2024. Nous procédons à ces travaux dans le cadre de la procédure de plan sectoriel « Dépôts en couches géologiques profondes », à savoir selon les exigences formulées par les autorités fédérales. Nous élaborons ce faisant les bases de décision pour le Conseil fédéral, qui doit se prononcer en 2029 environ et soumettre un an plus tard sa proposition à l’Assemblée fédérale. Une fois le site d’implantation défini, nous pourrons planifier et construire le dépôt en profondeur.

Donnez votre avis et visitez-nous.

Suivez nous

Téléphone

+41 56 437 11 11


©2021 Nagra, Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs