Glossar

 

Communiqués de presse

Retour

25.06.2019

« L’étape reine s’annonce passionnante »

L’Assemblée générale de la Nagra s’est tenue aujourd’hui à Berne. Le point fort de l’année 2018 fut la conclusion de la deuxième étape du plan sectoriel « Dépôts en couches géologiques profondes ».

« De la deuxième étape du plan sectoriel, il faut retenir non seulement la qualité du travail effectué sur le plan scientifique et technique, mais encore la coopération constructive avec les autorités ainsi que les régions et les cantons d’implantation », a déclaré Corina Eichenberger, présidente du Conseil d’administration de la Nagra. Elle a tenu ces propos dans le cadre de sa rétrospective de l’année 2018, à l’occasion de l’Assemblée générale tenue à Berne. Elle a toutefois insisté sur le fait que malgré ce succès, il n’était pas question pour la Nagra de se reposer sur ses lauriers, car la troisième et dernière étape de la procédure sera aussi longue que les deux précédentes réunies. Et de conclure qu’« elle serait donc vraiment l’étape reine ».

Cette étape a d’ailleurs déjà été entamée. La campagne de forages profonds a commencé en avril, avec un premier chantier en cours à Bülach. Un autre débutera à Trüllikon dans le courant de l’été.

« Nous avons constaté ces derniers mois que les forages ne servent pas seulement à récolter des données scientifiques, mais qu’ils constituent également de bonnes plateformes de dialogue et d’information. Les visites des chantiers suscitent en effet un vif intérêt », a souligné Corina Eichenberger.

Parmi les défis à relever au cours de la dernière étape du plan sectoriel figure, outre la réalisation des forages profonds, la planification de l’infrastructure de surface, a indiqué Corina Eichenberger. Les propositions formulées par la Nagra sont actuellement évaluées et débattues dans les trois régions d’implantation potentielles.

La présidente du Conseil d’administration a aussi jeté un regard sur l’avenir : « À l’issue de l’étape reine, la décision politique de principe sera prise concernant le site pour un dépôt en couches géologiques profondes en Suisse. La situation se présente bien. Nous avons défini trois domaines d’implantation prometteurs, parmi lesquels il faudra faire un choix. Dans trois ans environ, nous saurons quelle région s’avère la plus appropriée. Cette étape promet d’être à la fois exigeante et passionnante. »

Les représentants des coopérateurs de la Nagra ont donné décharge au Conseil d’administration. Stephan Döhler, de la centrale nucléaire de Leibstadt, a quitté le Conseil d’administration. Roland Grüter (Axpo), a été élu pour lui succéder.

Renseignements : Patrick Studer, responsable du service de presse Nagra, tél. 076 579 36 50 ou medien@nagra.ch


En vertu de la loi suisse sur l’énergie nucléaire, les producteurs de déchets radioactifs sont responsables de l’évacuation sûre de ces derniers. C’est pourquoi les exploitants de centrales nucléaires et la Confédération ont fondé en 1972 la Nagra (société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs) dont le siège est à Wettingen (AG). La Nagra est le centre de compétences techniques de Suisse pour l’évacuation des déchets radioactifs dans des dépôts en couches géologiques profondes.

120 collaboratrices et collaborateurs travaillent quotidiennement à cette tâche importante, par sens des responsabilités envers la protection durable des hommes et de l’environnement. De vastes programmes de recherche réalisés dans deux laboratoires souterrains de Suisse et une coopération internationale intense garantissent les compétences.

Retour
Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services. En poursuivant la navigation, vous y consentez. Cliquez ici pour en savoir davantage sur les aspects juridiques et la protection des données. En savoir plus sur la protection juridique et la protection des données ici
Accepter