Glossar

 

Communiqués de presse

Retour

30.06.2020

« La Nagra a beaucoup accompli en 2019 »

La Nagra a tenu son Assemblée générale aujourd’hui. La présidente du Conseil d’administration, Corina Eichenberger, s’est dite satisfaite de l’exercice 2019.

Les forages en profondeur n’ont pas pris de retard ces derniers mois, malgré la crise du coronavirus.

« Le premier forage a débuté à Bülach en avril 2019 et s’est achevé en novembre. Puis en août, nous avons commencé le forage de Trüllikon », a expliqué Corina Eichenberger pendant l’Assemblée générale. D’autres forages sont en préparation. « Par ailleurs, nous avons finalisé, puis présenté, les propositions pour les infrastructures de surface destinées au futur dépôt en profondeur », a souligné la présidente du Conseil d’administration.

Corina Eichenberger a constaté avec plaisir que la progression de la campagne de forages n'était pas freinée par des moyens juridiques. Cela signifie selon elle que les investigations scientifiques jouissent d’un large soutien. Mais ce n’est pas tout, car les forages ont aussi suscité un grand intérêt auprès du public. Plus de 2000 personnes se sont en effet rendues sur les sites de forage pour observer les travaux de la Nagra. « Nous avons beaucoup accompli en 2019 », a conclu Corina Eichenberger, satisfaite.

Elle a cependant noté que les derniers mois ont été plus difficiles en raison de la crise sanitaire. « Les forages en profondeur ont néanmoins été poursuivis à plein régime, même si ce fut au prix d’efforts supplémentaires. » La Nagra va bientôt terminer le forage de Marthalen, celui de Bözberg-1 a commencé en avril et se poursuivra jusqu’à l’automne. Corina Eichenberger rappelle que ces forages dans les trois domaines d’implantation potentiels – Jura-est, Nord des Lägern et Zurich nord-est – ont pour but de compléter les connaissances géologiques sur ces régions. C’est sur cette base scientifique que sera déterminé l’emplacement le plus sûr pour l’aménagement d’un dépôt en couches géologiques profondes.

La présidente du Conseil d’administration s’est dite optimiste, estimant que « nous allons continuer de progresser au même rythme pour la dernière étape du plan sectoriel. Ensemble, nous maîtriserons les tâches restantes ».

Les représentants des coopérateurs de la Nagra ont donné décharge au Conseil d’administration.

Renseignements : Patrick Studer, responsable du service de presse Nagra, 076 579 36 50, medien@nagra.ch


En vertu de la loi suisse sur l’énergie nucléaire, les producteurs de déchets radioactifs sont responsables de l’évacuation sûre de ces derniers. C’est pourquoi les exploitants de centrales nucléaires et la Confédération ont fondé en 1972 la Nagra (société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs) dont le siège est à Wettingen (AG). La Nagra est le centre de compétences techniques de Suisse pour l’évacuation des déchets radioactifs dans des dépôts en couches géologiques profondes.

130 collaboratrices et collaborateurs travaillent quotidiennement à cette tâche importante, par sens des responsabilités envers la protection durable des hommes et de l’environnement. De vastes programmes de recherche réalisés dans deux laboratoires souterrains de Suisse et une coopération internationale intense garantissent les compétences.

Retour
Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services. En poursuivant la navigation, vous y consentez. Cliquez ici pour en savoir davantage sur les aspects juridiques et la protection des données. En savoir plus sur la protection juridique et la protection des données ici
Accepter