Glossar

 

Communiqués de presse

Retour

28.11.2019

«Les résultats sont conformes aux attentes»

La Nagra vient de terminer son premier forage profond à Bülach (domaine d’implantation du Nord des Lägern). Les premiers résultats correspondent aux attentes.

La Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs (Nagra) est en train de démonter l’installation mise en place à Bülach. «Les travaux de forage ont progressé à un bon rythme. En sept mois environ, nous avons atteint la profondeur de 1370 mètres et réussi à obtenir de bons échantillons de roches», explique Markus Fritschi, CEO adjoint de la Nagra.

Les échantillons prélevés ont été transmis pour examen à différents laboratoires. Les premiers résultats sont déjà disponibles et confirment les données existantes. "Il semble bien que, près de Bülach, la couche d’Argile à Opalinus – la roche dans laquelle doit être construit le dépôt – atteigne une épaisseur de plus de 100 mètres", précise Markus Fritschi. La composition de l’Argile à Opalinus et ses propriétés au regard de la circulation d’eau sont comparables à celles d’échantillons prélevés lors de forages antérieurs dans le nord de la Suisse. Markus Fritschi tire une première conclusion positive: «Les résultats confirment qu’un dépôt en couches géologiques profondes peut être construit dans la région du Nord des Lägern. Grâce à un second forage, cette fois à Eglisau, les résultats obtenus à Bülach vont pouvoir être vérifiés et complétés.»

La collaboration avec la commune de Bülach, les riverains et la population de la région s’est bien déroulée. Et Markus Fritschi d’ajouter: «Nous avons eu le plaisir d’accueillir environ 2000 visiteurs sur le site».

Ces forages profonds doivent aider la Nagra à déterminer lequel des trois domaines pressentis, Jura-est, Nord des Lägern et Zurich nord-est, est le mieux approprié pour la construction d’un dépôt en couches géologiques profondes. La procédure de sélection est dirigée par la Confédération. Pour l’heure, il n’est pas encore possible de désigner la région la mieux adaptée. «Nous devons d’abord effectuer des forages dans les trois domaines. Il faudra attendre les résultats avant de pouvoir procéder à une comparaison», insiste Markus Fritschi. Le premier forage à Zurich nord-est a commencé en août. Dans le domaine Jura-est, les travaux débuteront en 2020. L’installation de forage de Bülach reprendra du service à Marthalen (Zurich nord-est) au début de l’année prochaine.

La Nagra a déposé un total de 23 demandes d’autorisation pour des forages profonds dans les trois domaines d’implantation (Jura-est, Nord des Lägern et Zurich nord-est). Douze autorisations définitives sont d’ores et déjà disponibles. Le nombre de forages nécessaires pour compléter les données géologiques dépendra des résultats obtenus au fur et à mesure de la campagne. Il faut préciser qu’il n’est pas prévu de réaliser la totalité des 23 forages. La Nagra a mis en place une hotline afin que les riverains et d’autres personnes intéressées puissent poser des questions et faire part de leurs préoccupations. Les appels sont gratuits et la ligne est en service 24/7 (0800 437 333). Près de chaque site de forage, il y a un pavillon pour les visiteurs et des journées de visite publiques sont organisées.

Pour tous renseignements, veuillez contacter Patrick Studer, responsable du service de presse Nagra, 076 579 36 50, patrick.studer@nagra.ch 


En vertu de la loi suisse sur l’énergie nucléaire, les producteurs de déchets radioactifs sont responsables de l’évacuation sûre de ces derniers. C’est pourquoi les exploitants de centrales nucléaires et la Confédération ont fondé en 1972 la Nagra (société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs) dont le siège est à Wettingen (AG). La Nagra est le centre de compétences techniques de Suisse pour l’évacuation des déchets radioactifs dans des dépôts en couches géologiques profondes.

120 collaboratrices et collaborateurs travaillent quotidiennement à cette tâche importante, par sens des responsabilités envers la protection durable des hommes et de l’environnement. De vastes programmes de recherche réalisés dans deux laboratoires souterrains de Suisse et une coopération internationale intense garantissent les compétences.

Retour
Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services. En poursuivant la navigation, vous y consentez. Cliquez ici pour en savoir davantage sur les aspects juridiques et la protection des données. En savoir plus sur la protection juridique et la protection des données ici
Accepter