Search
Internationale Forschung

Unir nos forces pour le stockage des déchets nucléaires

Nous collaborons avec des scientifiques du monde entier, dans les laboratoires souterrains suisses et dans d’autres laboratoires, en Suisse et à l’étranger.

Le stockage sûr et durable des déchets radioactifs est un défi global. C’est pourquoi la Nagra se trouve dans un échange permanent avec des institutions spécialisées, suisses et étrangères, et réalise des projets conjoints dans les laboratoires souterrains.

Une collaboration par-delà les frontières

Nous organisons des conférences pour l’échange de savoir et collaborons au sein d’organisations internationales, notamment l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), l’Agence pour l’énergie nucléaire (AEN) et l’Union européenne. Nos experts siègent en outre dans différents organes de consultation d’organisations partenaires, en Belgique, en Allemagne, en Finlande, en France ou au Canada par exemple.

Lorsque des questions se posent, nous consultons notre réseau qui englobe, outre les organisations partenaires, également les milieux scientifiques, auxquels nous faisons appel pour l’examen critique de nos travaux La collaboration avec d’éminents spécialistes du monde entier assure la qualité élevée de notre travail et sa reconnaissance internationale.

L’apport crucial des études en laboratoire

Nous unissons également nos forces dans le cadre des études en laboratoire et des modélisations. En Suisse, nous réalisons par exemple des expériences de diffusion dans l’Argile à Opalinus en collaboration avec l’Institut Paul Scherrer (IPS) et l’Université de Berne. Nous étudions aussi conjointement la sorption des radionucléides sur les minéraux argileux. Les résultats servent notamment à la modélisation du transport des radionucléides ou à l’élaboration de modèles géochimiques.

Proben aus den Tiefbohrungen
Les échantillons provenant des forages en profondeur de la Nagra sont soumis à des examens géomécaniques à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Les connaissances ainsi acquises nous aident à prévoir plus précisément le comportement à long terme de l’Argile à Opalinus. Photo : © Comet Photoshopping GmbH, Dieter Enz

Nous faisons analyser les échantillons provenant des forages en profondeur notamment à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et à l’Université de Berne. Nous en apprenons ainsi davantage sur l’eau contenue dans les pores de l’Argile à Opalinus. L’Institut de géologie de l’Université de Berne a également examiné les carottes provenant de nos forages quaternaires et déterminé l’âge des sédiments qu’elles contiennent. Ces informations nous permettent de savoir à quels moments ont eu lieu des glaciations.

Les modélisations correspondantes sont élaborées en collaboration avec l'Université de Zurich. La prochaine avancée des glaciers dépend de l’évolution du climat. Sur ce thème, nous travaillons avec le Centre Oeschger pour la recherche climatique de l’Université de Berne.

Eisfliessmodellierung
Vue 3D de la modélisation de l'écoulement de la glace

Dans le concept suisse de stockage en couches géologiques profondes, le conteneur de dépôt final en acier contribue au confinement des déchets. La Nagra mène des expériences dans un centre de recherche canadien, en collaboration avec des homologues étrangers, pour déterminer le taux – très lent – de corrosion de l’acier.

Notre travail doit répondre à des exigences techniques et scientifiques de haut niveau. C’est pourquoi nos experts ne se contentent pas de mener des recherches avec des scientifiques extérieurs ; nous misons également depuis de longues années sur la coopération avec des conseillers externes indépendants. Ils nous aident à remettre sans cesse en question notre travail et ainsi à en apprendre toujours plus.

Souhaitez-vous approfondir vos connaissances ? Quelques liens utiles

Donnez votre avis et visitez-nous.

Suivez nous

Téléphone

+41 56 437 11 11


©2022 Nagra, Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs