Glossar

 

Les volumes de déchets radioactifs

Les volumes générés sont gérables.

Les cinq centrales nucléaires de Suisse produisent chaque année environ 70 tonnes d’éléments combustibles usés. Pour une durée d’exploitation des centrales nucléaires de 47 (Mühleberg) ou 60 ans, il en résultera un total de 4100 tonnes. Après le retraitement de quelque 1140 tonnes, ces déchets de haute activité sont déposés dans des conteneurs aptes au stockage en couches géologiques profondes. Les éléments combustibles usés et les déchets de haute activité emballés dans de tels conteneurs requerront un espace de quelque 9400 mètres cubes. Ce volume correspond environ à celui de huit maisons individuelles.

Pour une durée d’exploitation des centrales nucléaires de 47 (Mühleberg) ou 60 ans, la Nagra s’attend à la production de quelque 63 000 mètres cubes de déchets de faible et de moyenne activité (conteneurs de stockage pour DFMA compris). Près de la moitié de ces déchets proviendra du démantèlement des centrales nucléaires. Il faut ajouter à cela environ 20 000 mètres cubes de déchets de faible et de moyenne activité issus de la médecine, de l’industrie et de la recherche (déchets dits «MIR»).

Il en résultera un volume total de 90 000 mètres cubes de déchets emballés et prêts au stockage final, ce qui équivaut à la partie du hall de la gare de Zurich représentée dans l'illustration. La composition de ces déchets est résumée dans le tableau ci-dessous.

Volumes de déchets radioactifs 2015

Le volume total de 90 000 mètres cubes équivaut plus ou moins à la partie du hall de la gare de Zurich représentée ci-dessous

Photo: © Comet Photoshopping, Dieter Enz

Combien des déchets existent déjà?