Glossar

 

Qu'est‐ce que la radioactivité?

La radioactivité est un phénomène naturel qui a pour source le noyau de certains atomes.

Les atomes sont les parties les plus petites d’un élément chimique. Si on agrandissait un atome aux dimensions d’un stade de football, son noyau ne serait pas plus grand que le bout d’une allumette.

Sur les quelque 2500 types d’atomes connus, seuls 271 ont un noyau stable; tous les autres «se désintègrent» spontanément sans effet externe, en émettant des radiations (presque toujours des particules riches en énergie et fréquemment aussi un rayonnement pénétrant). Il n’est pas possible d’agir sur la radioactivité par des moyens physiques ou chimiques. En revanche, le rayonnement est facilement mesurable.

On distingue les rayonnements non-ionisants des rayonnements ionisants, dont font partie les particules alpha et bêta, ainsi que les rayons X et gamma. Ces derniers sont des ondes électromagnétiques aux énergies extrêmement élevées. On parle de rayonnements ionisants, car ils transmettent de l’énergie aux atomes et aux molécules de la matière irradiée, ce qui l’«ionise » (c’est-à-dire la charge électriquement). Ce processus peut modifier la structure chimique des cellules et perturber leur fonctionnement, ainsi que celui des tissus et des organes, et avoir par conséquent des effets sur la santé.

Les trois types de rayonnement ionisant

Les trois types de rayonnement ionisant ont un pouvoir de pénétration différent dans les tissus humains. Tandis que les rayons alpha et bêta ne les pénètrent que de quelques millimètres, les rayons gamma très énergétiques sont certes amortis lors de la pénétration, mais aussi très dispersés.

Photo: Nagra

On peut se protéger du rayonnement radioactif. Les rayons alpha et bêta peuvent être assez aisément stoppés (papier, verre). Les rayons gamma sont très pénétrants, mais des matériaux adéquats, tels que quelques mètres de roche ou de béton, peuvent aussi les absorber.

Photo: Nagra