Glossar

 

Participation régionale

Quel est le poids des régions?

Les installations de surface d’un dépôt profond peuvent être construites en divers endroits, agencées avec flexibilité et intégrées dans la région.

Les souhaits et les besoins de la population ont beaucoup de poids. La Nagra et les potentielles régions d’implantation travaillent donc en étroite coopération au niveau de la planification. C’est ce qui est fixé dans le plan sectoriel « Dépôts en couches géologiques profondes », adopté par le Conseil fédéral.

Les résultats de cette collaboration sont à la base des aires d’implantation que la Nagra a désignées et dont elle entend poursuivre l’étude. Elle répond aux souhaits de la population et des autorités pour autant qu’ils soient réalisables avec fiabilité au niveau de la sécurité et puissent être accomplis avec des moyens raisonnables.

Outre les installations de surface, on a besoin de puits, dont les plus petits aménagements correspondants en surface seront situés au-dessus du dépôt profond. Leur emplacement  ne sera fixé que dans une étape ultérieure.

De septembre 2013 à fin mai 2014

Sur la base des résultats de la collaboration et d’entente avec la région, la Nagra désigne au moins une aire d’implantation par périmètre de planification, qui sera traitée dans l’étape 2 du plan sectoriel. Les aires d’implantation désignées, les différentes parties des installations et la mise en valeur sont décrites dans des rapports (études de planification) de la Nagra.

Fin mai 2014, la Nagra avait désigné les aires d’implantation des installations de surface pour toutes les régions et présenté les études de planification correspondantes. Dans les régions d’implantation qui n’ont pas été écartées dans l’étape 2, la conception des installations de surface ainsi que de possibles optimisations seront élaborées ces prochaines années en collaboration avec la région concernée et reprises dans une éventuelle demande d’autorisation générale

Les études de planification servent aussi de base à l’étude d’impact socio-économique et écologique, réalisée dans chaque région d’implantation sous la conduite de l’OFEN. Parallèlement, la réalisation d’une étude préliminaire d’impact sur l’environnement a lieu sur l’aire d’implantation désignée.

Ab Ende 2012

A partir de février 2012

La population et les autorités dans les régions d’implantation débattent des propositions de la Nagra, dans le cadre de la participation régionale. Elles peuvent également soumettre leurs propres propositions. Le cas échéant, la Nagra en vérifierait la faisabilité. L’objectif est de s’accorder sur au moins une aire d’implantation par domaine d’implantation. Les régions peuvent en outre exprimer leur avis concernant la conception et le raccordement de l’installation de surface.

f_Zeitleiste_2

Janvier 2012

A l’occasion d’une conférence de presse de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN), la Nagra propose des aires d’implantation possibles pour les installations de surface, ce pour chacun des six domaines d’implantation potentiels d’un dépôt profond.

f_Zeitleiste_1