Glossar

 

Laboratoire souterrain du Grimsel

A 450 mètres sous le Juchlistock

Le laboratoire souterrain du Grimsel est situé à 1730 m d'altitude dans le massif granitique de l'Aar. On l'atteint par les galeries d'accès de la centrale électrique d'Oberhasli AG (KWO). Le laboratoire est constitué de galeries d'environ un kilomètre de longueur au total; il a été construit en 1983 au moyen d'un tunnelier et à l'explosif, et agrandi en 1995/1997.

Géologie

Il y a environ 300 millions d'années, des magmas se sont solidifiés pour former une roche granitique dans la région du Grimsel. De nouvelles masses en fusion ont pénétré dans les fissures de la roche qui se refroidissait; elles se sont solidifiées pour donner des roches filoniennes (lamprophyres). Lors de la formation des Alpes qui a affecté la région du Grimsel il y a 40 millions d'années, les roches du massif de l'Aar ont été recouvertes par les nappes alpines poussées vers le nord, et se sont retrouvées enfoncées sous une masse de 12 kilomètres d'épaisseur. Les roches granitiques ont été modifiées par les températures et les pressions élevées ainsi engendrées, et  il s'est formé des zones de cisaillement et des faisceaux de failles. Ensuite, les roches du massif de l'Aar sont remontées à la surface grâce au soulèvement (0,5 à 0,8 mm/an) et à l'érosion, qui perdurent jusqu’à aujourd'hui. Les minéraux présents dans les fissures, bien connus dans la région du Grimsel, se sont formés il y a environ 16 millions d'années.

Panorama du Grimsel. Photo: Comet

Un laboratoire, mais pas au sens habituel

Dans les profondeurs de la montagne, les diverses conditions géologiques du laboratoire souterrain (zones de roche homogène et compacte, ainsi que zones fissurées et saturées d’eau) offrent des conditions idéales pour l’étude du comportement des barrières géologiques et techniques d’un dépôt en couches géologiques profondes. Des recherches sont effectuées dans le laboratoire pour étudier à grande échelle la conception des futurs dépôts. Une zone contrôlée, permettant l’utilisation de radioéléments, est destinée à tester directement le transport de substances radioactives dans la roche.

Un centre de recherche reconnu sur le plan international

A l’heure actuelle, une vingtaine d’organisations partenaires, ainsi que des universités, des instituts et des entreprises, de différents pays, prennent part aux recherches. L’Union européenne et le Secrétariat d’Etat à l’éducation et à la recherche financent leurs propres projets. Le laboratoire souterrain apporte à long terme une contribution importante à l’acquisition et à la transmission du savoir-faire aux générations futures.

Pays partenaires

Schweiz  Frankreich  Deutschland  USA  Spanien  Japan  Belgien  Tschechien  Schweden  Finnland  EU  Grossbritannien  Südkorea

Réunion du comité de pilotage international (International Steering Committee, ISCO) du laboratoire souterrain du Grimsel en 2015. Photo: Comet Photoshopping, Dieter Enz

Plan du site

Felslabor Grimsel

Filme: ©Nagra