Glossar

 

La Nagra de 1972 à 1980

Création de la Nagra (Société coopérative nationale pour l'entreposage de déchets radioactifs) le 4 décembre 1972 par l’ensemble des producteurs de déchets radioactifs.

1972

Entrée dans le consortium Untertagespeicher (stockage souterrain).

Les membres de la société coopérative:

  • Confédération suisse, Berne 
  • BKW FMB Energie SA (FMB), Berne 
  • Kernkraftwerk (Centrale nucléaire de) Gösgen-Däniken AG, Däniken 
  • Centrale nucléaire de Leibstadt SA, Leibstadt 
  • Axpo SA, Baden 
  • Alpiq Suisse SA, Lausanne
  • Zwilag Zwischenlager Würenlingen AG, Würenlingen 

1977

Inauguration du siège de l'entreprise à Baden, avec M. Hans Issler comme directeur.

Fin d'un contrat de collaboration avec l'Institut fédéral de recherche sur les réacteurs à Würenlingen (le prédécesseur du PSI, Institut Paul Scherrer.

1978

Publication du rapport «Modèle de gestion des déchets radioactifs en Suisse».

1979

Entrée en vigueur de l'Arrêté fédéral concernant la Loi sur l'énergie atomique et de l'«Ordonnance pour des négociations préparatoires». Dépôt de la demande pour des négociations préparatoires pour le Laboratoire souterrain du Grimsel. Première édition de la brochure d'information «Cédra informe» (devenue «Nagra informe»). 

1980

Démarrage d'un programme d'investigations géologiques régionales dans le nord de la Suisse (études sismiques, hydrogéologiques, tectoniques, forages profonds) en vue de la recherche d’un site d’implantation pour un dépôt final destiné aux déchets fortement radioactifs (déchets de haute activité, DHA).

1972 - 1980

Réalisation d'un programme de recherches géologiques (notamment étude de l'anhydrite à Bex (VD) et Airolo (TI) comme roche d'accueil pour un dépôt profond), en collaboration avec l'Union pétrolière, Swissgas et les Salines suisses du Rhin réunies.

La Nagra de 1981 à 1990

1981

Premières investigations géophysiques dans le Nord de la Suisse.

1982

Autorisation d’effetuer onze forages profonds. Début du premier forage à Böttstein (AG) le 11.10.1982.

Bohrung Böttstein

La tour de forage de 44 m de haut sur le site de Böttstein. Photo: Nagra 

 

Deuxième phase des investigations géophysiques dans le Nord de la Suisse. Sélection de vingt régions potentielles susceptibles d'accueillir des déchets faiblement et moyennement radioactifs (déchets de faible et moyenne activité, DFMA). Nombre d’employés: 17.

Dès 1982

Activité de forage intensive sur les sites de:

  • Böttstein (AG) 1982/83
  • Weiach (ZH) 1982/83
  • Riniken (AG) 1983/84
  • Schafisheim (AG) 1983/84
  • Kaisten (AG) 1983/84
  • Leuggern (AG) 1983/84
  • Siblingen (SH) 1988/89

1983

Campagne de sismique dans le nord de la Suisse. Rapport intermédiaire «Modèle de gestion des déchets radioactifs en Suisse». Dépôt de demandes d'autorisation de sondage pour les sites de l’Oberbauenstock, du Bois de la Glaive et du Piz Pian Grand (en vue du stockage des déchets de faible et moyenne activité). Début de la construction du Laboratoire souterrain du Grimsel (roches cristallines). Les forages de Weiach (ZH) et de Riniken (AG) identifient la présence du fossépermo-carbonifère.

1984

Mise en service du Laboratoire souterrain du Grimsel, avec une participation internationale, pour effectuer des recherches indépendantes d'un site particulier.

1985

Le projet Garantie («étude de faisabilité et preuve de la sûreté de l'évacuation finale des déchets radioactifs en Suisse») est soumis aux autorités fédérales.

Début de l'évaluation par les autorités de sûreté et un groupe d'experts.

Rudolf Rometsch und Hans Issler

Le président de la Nagra, Rudolf Rometsch (à gauche) et son directeur Hans Issler (à droite) devant le modèle d'un conteneur de stockage en acier, après la conférence de presse destinée à présenter le projet Garantie. Photo: Nagra

 

Dès 1985

Début de l'étude de sites potentiels pour les déchets de faible et moyenne activité:

  • Oberbauenstock (UR) / Marnes / 1985-1987
  • Piz Pian Grand (GR) / Roches cristallines / 1985-1987
  • Bois de la Glaive (VD) / Anhydrite / 1985-1993
  • Wellenberg (NW) / Marnes / 1987-1993

1987

Dépôt de la demande d'autorisation de forage au Wellenberg (NW).

Wellenberg

Le 17 juin 1987, la Nagra a déposé auprès de la commune nidwaldienne de Wolfenschiessen une demande de forage pour l’étude du Wellenberg. Photo: Comet

 

1988

Le Conseil fédéral accepte la démonstration de la faisabilité et de la sûreté du stockage final des déchets de faible et moyenne activité (projet Garantie).

Pour les déchets de haute activité, le Conseil fédéral considère que l’existence d’un site apte à accueillir un dépôt doit encore être démontrée. Extension des investigations géologiques du socle cristallin à la couverture sédimentaire. Evaluation du rapport «Roches sédimentaires » par les autorités de sûreté et le groupe d'experts. Début du forage profond de Siblingen ; la procédure d'autorisation aura duré huit ans.

1989

Fin du forage profond de Siblingen.

1990

Début des travaux de forage au Wellenberg.

La Landsgemeinde du canton de Nidwald approuve les trois initiatives sur le droit de disposition du sous-sol profond.

La Nagra de 1991 à 2000

1991

Campagnes sismiques régionales complémentaires 1991-1992 dans le Nord de la Suisse (AG, ZH, TG, SH), pour la reconnaissance des roches sédimentaires.

Déménagement du siège de la société de Baden à Wettingen. Elle emploie dorénavant 80 personnes. Acquisition d’un entrepôt destiné à abriter les carottes de forages à Würenlingen.

Geschäftsstelle Wettingen

En 1991, le siège de la Nagra a été déplacé de Baden à la Hardstrasse 73 à Wettingen. Photo: Nagra

 

1992

Mise à jour du Modèle de gestion des déchets radioactifs. Forages au Wellenberg et au Bois de la Glaive.

1993

Fin de l'étude des sites d’implantation pour déchets de faible et moyenne activité, évaluation comparative des résultats des quatre sites, proposition du Wellenberg (NW) comme site d’implantation potentiel. 

Le Tribunal fédéral admet la validité de la modification de loi dans le canton de Nidwald (droit de décision pour le sous-sol profond). Interprétation des investigations régionales effectuées jusqu'ici dans le nord de la Suisse pour les déchets de haute activité. Dans le nord de la Suisse, les campagnes de forages se concentreront désormais sur  le socle cristallin du nord du canton d'Argovie et l’Argile à Opalinus du Weinland zurichois. 

1994

La commune de Wolfenschiessen (sur laquelle se trouve le site du Wellenberg) approuve le contrat avec la GNW, la Société coopérative pour la gestion des déchets nucléaires au Wellenberg (Genossenschaft für nukleare Entsorgung Wellenberg).

Fondation de la GNW. Dépôt de la demande d'autorisation générale au Wellenberg, NW.

Genossenschaft für nukleare Entsorgung Wellenberg

La coopérative pour la gestion des déchets nucléaires au Wellenberg, GNW (Genossenschaft für nukleare Entsorgung Wellenberg) a été fondée le 17 juin 1994. Photo: GNW

 

Dépôt de demandes d'autorisation pour des forages destinés à approfondir l’étude de l’Argile à Opalinus dans le Weinland zurichois (Benken ZH) et du socle cristallin dans le canton d'Argovie (Leuggern/Böttstein AG).

1995

Fin des investigations complémentaires de surface au Wellenberg. Refus, par votation cantonale, de la demande de concession au Wellenberg.

1996

Excavation d’une nouvelle galerie au Laboratoire souterrain du Grimsel (projet FEBEX). 

Début des investigations géologiques pour un laboratoire souterrain dans l’Argile à Opalinus dans le canton du Jura (Mont Terri), avec une participation internationale. Autorisation du Conseil fédéral pour le forage profond de Benken. Campagne de sismique dans le nord du canton d'Argovie (Mettauertal).

1997

Le Conseil fédéral suspend la procédure d’autorisation générale au Wellenberg.

Mise en œuvre de groupes de travail sous la direction d'un comité de pilotage. Fermeture définitive des forages profonds de Schafisheim (AG), Riniken (AG) et Siblingen (SH). Importante campagne sismique 3D dans le Weinland zurichois.

Début de la phase V (1997-2002) au Laboratoire souterrain du Grimsel, avec une participation internationale. Excavation d'une nouvelle galerie d'expérimentation comprenant un silo. Excavation d'une nouvelle galerie au Laboratoire souterrain du Mont Terri. Réorganisation de la Nagra, avec la création de quatre départements. Début de l'activité de conseil pour des tiers.

1998

Rapport final du groupe de travail Wellenberg du DETEC (Groupe technique et Groupe d'économie politique). Suspension de la demande d'autorisation de forage Leuggern/Böttstein (AG). Début du forage profond de Benken (ZH).

1999

Fin du forage profond de Benken (ZH). Extension de l'activité de conseil pour des tiers.

2000

Publication du rapport final du Groupe d'experts «Modèles de gestion des déchets radioactifs» (EKRA). 

Approbation de l'Ordonnance sur le Fonds de gestion des déchets radioactifs. Fermeture définitive des forages profonds de Böttstein, Leuggern, Kaisten (AG) et Weiach (ZH).

La Nagra de 2001 à 2010

2001

Entrée en vigueur de la «Convention commune sur la sûreté de la gestion du combustible usé et sur la sûreté de la gestion des déchets radioactifs» de l'AIEA (Agence internationale pour l’énergie atomique).

Publication des rapports d'investigation du forage de Benken et de la Sismique-3D. Participation au 5e Programme cadre de recherche de l’Union européenne.

2002

Acquisition d’un entrepôt à Mellingen.

Le peuple du canton de Nidwald rejette, le 22 septembre, la concession accordée par le Conseil d'Etat pour une galerie de sondage au Wellenberg. La démonstration de la faisabilité du stockage des éléments combustibles usés, des déchets de haute activité et des déchets moyenne activité à vie longue ( projet «Argiles à Opalinus») est soumise au Conseil fédéral.

2003

Les deux initiatives populaires «Electricité sans atome» et «Moratoire plus» sont rejetées par le peuple en votation.

Le Conseil national et le Conseil des Etats adoptent une nouvelle loi sur l'énergie nucléaire. Liquidation de la Coopérative pour la gestion des déchets nucléaires au Wellenberg (GNW). Réorganisation de la Nagra avec introduction d'une direction et d'une équie directrice.

2004

Remise de l'expertise de la DSN sur l'option «Socle cristallin».

Les experts de l'AEN/OCDE délivrent une appréciation positive sur le rapport de sûreté sur «La démonstration de la faisabilité du stockage final des déchets radioactifs» . Le laboratoire souterrain du Grimsel (LSG) fête ses vingt ans d'existence. Clôture du projet PEGASOS sur les aléas sismiques («PEGASOS-Erdbebengefährdungsstudie»).

2005

Entrée en vigueur de la nouvelle Loi sur l'énergie nucléaire (LENu) et de l'Ordonnance correspondante (OENu).

Le 14 juin, la Nagra est certifiée selon la norme ISO 90001:2000. Création par le DETEC d'un Comité consultatif pour l'élaboration de la partie conceptuelle du Plan sectoriel. Publication de l'expertise de la DSN et de la CGD (Commission de la gestion des déchets radioactifs) sur la démonstration de la faisabilité du stockage final. La consultation publique aboutit à  3800 prises de position. Publication de l'étude du Forum Opalinus sur les impacts socio-économiques d’un site de stockage dans le Weinland zurichois. Dépôt d'un rapport sur les options envisageables pour la gestion des les déchets de haute activité.

2006

Le 28 juin, le conseil fédéral approuve la Démonstration de la faisabilité du stockage final pour les déchets de haute activité

L’approbation de la Démonstration de la faisabilité du stockage final des déchets radioactifs a mis un terme à un travail intensif sur des années, documenté par de nombreux rapports techniques. Photo: Comet

 

Le Laboratoire souterrain du Mont Terri fête ses dix ans d'existence. Le Conseil fédéral prend acte de l'étude sur les impacts sociaux-économiques des installations d'évacuation réalisée sur mandat de l'OFEN. Actualisation de l'estimation des coûts pour les dépôts géologiques en profondeur. Large procédure de participation sur l'ébauche du Plan sectoriel «Dépôts en couches géologiques profondes».

2007

Thomas Ernst est nommé CEO de la Nagra. Participation à divers forages de tiers pour l'amélioration des connaissances géologiques.

2008

Le 2 avril, le Conseil fédéral approuve le plan sectoriel «Dépôts en couches géologiques profondes».

Début de l’étape 1 du plan sectoriel. Le 6 novembre, l’OFEN publie les propositions de la Nagra concernant les domaines d’implantation appropriés. Pour un dépôt DFMA: Südranden, Zurich nord-est (Weinland zurichois), Nord des Lägern, Jura-est (Bözberg), Pied sud du Jura et Wellenberg. Pour un dépôt DHA: Zurich nord-est (Weinland zurichois), Nord des Lägern, Jura-est (Bözberg). La Nagra publie le programme de gestion des déchets radioactifs en Suisse (rapport NTB 08-01). Pankraz Freitag est élu nouveau président du conseil d’administration; il remplace Hans Issler, qui se retire pour raison d’âge.

2009

Le laboratoire souterrain du Grimsel fête ses 25 ans d’existence.

La Nagra publie le Plan RD&D (recherche, développement et démonstration), rapport technique NTB 09-06. Ce rapport contient la planification des travaux techniques et scientifiques jusqu’à la réalisation des dépôts géologiques en couches profondes.

2010

L’inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN, autrefois DSN) et la Commission de sécurité nucléaire (CSN) publient leurs expertises:

Sur la base d’un examen de la sécurité et de la faisabilité technique, ces instances approuvent tous les domaines d’implantation proposés par la Nagra. Edition publique de tous les documents relatifs à l’étape I du programme SGT (Dépôts en couches géologiques profondes).

La Nagra depuis 2011

2011

Début des campagnes sismiques dans les régions Jura-est et Nord des Lägern.

Les résultats permettent d’approfondir les connaissances du sous-sol géologique en vue de l’analyse de sûreté provisoire de l’étape 2 du plan sectoriel.  Le Conseil fédéral prend position sur les résultats de l’étape 1: il approuve les domaines d’implantation proposés par la Nagra et décide de les intégrer définitivement dans le plan sectoriel.

2012

Au cours d’une conférence de presse organisée par l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) en janvier, la Nagra propose des aires d’implantation possibles pour les installations de surface. Ces propositions servent de base de discussion pour la participation régionale.

En mars, fin de la campagne sismique 2011/2012 à Neuhausen (domaine d’implantation de Südranden). Des profils sismiques ont également été levésdans les domaines d’implantation Nord des Lägern, Jura-est et Pied sud du Jura.

Inauguration en avril de l’exposition interactive TIME RIDE dans la gare centrale de Zurich.

En juin, le ZWILAG,  centre de stockage intermédiaire de Würenlingen,  rejoint le groupe des coopérateurs de la Nagra.

En octobre, la Nagra prend position sur une affirmation de la SonntagsZeitung et démontre que les sites d’implantation ne sont aucunement prédéterminés. Les analyses du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) confirment en décembre que la procédure du plan sectoriel est correctement mise en œuvre.  

2013

La Nagra élabore un code de conduite avec la participation de tous ses collaborateurs.

En août, le Conseil fédéral  approuve le programme de gestion des déchets radioactifs, présenté par la Nagra en 2008.

Le conseiller d’Etat Pankraz Freitag, président du conseil d’administration de la Nagra, décède subitement début octobre.

En collaboration avec les conférences régionales concernées et pour chacune des quatre régions Jura-est, Pied sud du Jura, Südranden et Wellenberg, la Nagra désigne une aire d’implantation pour les installations de surface et présente les études de planification correspondantes. 

2014

En avril, l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) communique la modification du calendrier du plan sectoriel « Dépôts en couches géologiques profondes », qui régit la sélection du site d’implantation et la période allant jusqu’à la mise en service des dépôts profonds.

Suite à la collaboration avec les conférences régionales des zones d’implantation concernées, la Nagra désigne une aire d’implantation à Zurich nord-est et deux autres au Nord des Lägern pour les installations de surface. Elle présente en mai  les études de planification correspondantes.

En juin, la conseillère nationale Corina Eichenberger est élue présidente du conseil d’administration de la Nagra. 

Fin août, l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) confirme que la Nagra dispose des connaissances géologiques suffisantes pour satisfaire aux 41 exigences formulées par l’IFSN à l’issue de l’étape 1 du plan sectoriel, et qu’il lui est ainsi possible de comparer  les différents domaines d’implantation sur le plan de la sûreté.

2015

Les propositions de la Nagra sont communiquées le 30 janvier à l’occasion d’une conférence de presse de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN), à savoir que les domaines d’implantation Zurich nord-est et Jura-est seront étudiés plus en détail dans le cadre de l’étape 3 du plan sectoriel. Les domaines Randen-sud, Nord des Lägern, Pied sud du Jura et Wellenberg seront quant à eux écartés de la procédure. Tel est le résultat de la comparaison des domaines d’implantation du point de vue de la sûreté, réalisée par la Nagra selon les exigences formulées par l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN).

Dans le cadre de l’essai «Full-Scale Emplacement» au Laboratoire souterrain du Mont Terri, le comblement de la niche à l’aide de bentonite est terminé. L’objectif de cet essai est de documenter les effets de la chaleur sur la bentonite et les roches environnantes.

Au Laboratoire souterrain de la Nagra au Grimsel, suite au démontage de l’essai FEBEX («Full-Scale Engineered Barriers Experiment»), les scientifiques récupèrent le second conteneur factice. Cet essai de démonstration, qui aura duré 18 ans, reproduisait à l’échelle 1:1 une galerie de dépôt destinée aux déchets de haute activité.

Le 9 septembre, dans le cadre d’une conférence de presse conviée par l’OFEN, l’IFSN annonce que la Nagra doit fournir des documents techniques supplémentaires concernant ses propositions pour l’étape 3 du plan sectoriel «Dépôts en couches géologiques profondes».

Les campagnes sismiques dans le domaine d’implantation potentiel Jura-est commencent début octobre dans la région de Mandach-Villigen.

Suite à un premier examen du dossier relatif aux propositions de site et à ce qu’elle avait annoncé le 9 septembre dernier, l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a demandé en novembre 2015 à la Nagra de fournir des compléments d’information à propos de l’indicateur « Profondeur en rapport avec la faisabilité technique ».

La Nagra a commencé en novembre 2015 les travaux de pré-planification pour le domaine d’implantation Nord des Lägern.