Où évacuer?

Jura-est

La région de Jura-est (AG) est l’un des six domaines d’implantation que le Conseil fédéral a confirmés comme sites possibles pour un dépôt géologique profond. La région, située dans la zone des avants-plis du Jura argovien, est appropriée pour un dépôt, aussi bien de déchets de haute activité que faible et moyenne activité.

Le domaine d'implantation géologique s'étend sur une surface d'environ 27 kilomètres carrés. La roche d'accueil prioritaire est constituée par les Argiles à Opalinus (Opalinuston) avec les formations qui les entourent.

 

La connaissance spatiale de ce système a été acquise par des études sismiques 2D, ainsi que par le forage profond de Riniken. Le domaine d'implantation se trouve dans une zone partiellement affectée par la tectonique du Jura plissé (zone des avant-plis). C'est pourquoi la roche d'accueil se trouve ici, à côté de zones largement tranquilles, dans des zones affectées par la tectonique. Ces dernières se situent en particulier dans les domaines bordiers du domaine d'implantation.

 

En conséquence, la roche d'accueil est restée en position généralement tranquille, avec des couches légèrement inclinées vers le sud; elle offre une certaine flexibilité par rapport à la disposition des galeries de stockage.

 

En résumé, le domaine d'implantation est qualifié de très approprié.

Dans le domaine d'implantation délimité en orange, des dépôts souterrains en couches géologiques profondes pour les déchets de haute activité pourraient être implantés dans les Argiles à Opalinus.

 

Communes d'implantation:

Canton d'Argovie: Brugg, Effingen, Elfingen, Gallenkirch, Linn, Mönthal, Oberbözberg, Remigen, Riniken, Unterbözberg, Villnachern, Zeihen

 

 

Périmètres de planification pour les installations de surface 

 

Les ouvrages de surface nécessaires (p. ex. portails des galeries d'accès) peuvent aussi se trouver à l'extérieur de ce domaine d'implantation. La Confédération a délimité à cet effet, en collaboration avec les cantons concernés et des représentants de l'Allemagne, des zones réservées (les dits périmètres de planification) qui englobent également ces régions additionnelles. Les périmètres de planification sont délimités dans un rayon de 5 km autour des domaines d'implantation géologique; ils devraient être d'un seul tenant et bien desservis par la route ou le rail. Les régions de montagne ou de collines sont des facteurs limitants, ainsi que les espaces naturels protégés. L'Office fédéral de l'énergie a publié sous forme provisoire le 10 décembre 2009 les périmètres de planification; le Conseil fédéral les a approuvés le 30 novembre 2011.

 

Autres communes situées dans les périmètres de planification (en dehors des communes d’implantation):

Canton d'Argovie: Birmenstorf, Birr, Böttstein, Bözen, Döttingen, Frick, Gansingen, Gebenstorf, Gipf-Oberfrick, Habsburg, Hausen, Herznach, Holderbank, Hornussen, Kaisten, Laufenburg, Lupfig, Mettauertal, Mülligen, Oeschgen, Rüfenach, Scherz, Schinznach-Bad, Schinznach-Dorf, Turgi, Ueken, Untersiggenthal, Veltheim, Villigen, Windisch, Wittnau, Würenlingen

 

Pour les domaines d'implantation qui conviennent à la fois pour les déchets de faible et moyenne activité et pour ceux de haute activité, un périmètre d'implantation commun a été délimité. 

L’exploitation d’un dépôt profond requiert une installation de surface. L’emplacement de celle-ci est fixé par la population et les autorités de la région concernée, en collaboration avec la Nagra. La Nagra propose quatre aires possibles dans la région de Jura-est. Ces propositions servent de base pour les discussions avec la région d’implantation. La délimitation exacte des périmètres, leur raccordement et la détermination de l’accès souterrain au dépôt géologique ne pourront être précisés que lors d’une étape ultérieure de la planification et après consultation des acteurs locaux et des autorités concédantes. Des parties différentes de la surface représentée en rouge seront utilisées selon le type de dépôt (DHA, DFMA ou dépôt commun).

JO-1

 

JO-1 JO-1

 

L’aire se situe sur le territoire de la commune de Hornussen, dans une zone agricole au sud de l’autoroute A3. Elle jouxte une zone artisanale de la commune de Frick. L’accessibilité par rail requerrait diverses mesures de construction. L’installation ne serait pas visible depuis les zones bâties importantes, mais elle le serait depuis quelques bâtiments isolés au nord de l’autoroute. 

 

JO-2

 

JO-2 Karte JO-2 Bild

 

L’aire se situe sur le territoire de la commune de Bözen et partiellement d’Effingen, dans une zone agricole le long de l’autoroute A3. Des mesures de construction seraient nécessaires pour rendre le terrain accessible. Les bâtiments seraient en partie visibles depuis des zones d’habitation. Il faudrait en particulier pratiquer une entaille dans la pente pour placer l’installation de surface du dépôt DHA ou mixte.

 

JO-3

 

JO-3 Karte JO-3 Bild

 

L’aire se situe sur le territoire de la commune de Villigen et partiellement de Böttstein, tout près de l’entrepôt central (Zwilag) et de l’entrepôt fédéral pour déchets radioactifs. Une grande partie du périmètre servait précédemment à l’extraction de gravier; il est à nouveau exploité par l’agriculture depuis sa remise en culture. Un déplacement de la route cantonale serait nécessaire. L’installation serait peu visible depuis les quartiers d’habitation.

 

JO-4

 

JO-4 Karte JO-4 Bild

 

Située dans la commune de Würenlingen, l’aire jouxte l’entrepôt central (Zwilag) et l’entrepôt fédéral pour déchets radioactifs. Une grande partie du périmètre est actuellement couverte de forêt, c’est-à-dire qu’un défrichement avec reboisement compensatoire seraient nécessaires. L’accès au site serait facile à réaliser. L’installation ne serait pas visible depuis des quartiers d’habitation.

 

C'est avant tout les roches riches en argile qui conviennent au dépôt de déchets radioactifs. Dans la région du Jura-est, pour les déchets de haute activité, il s'agit des Argiles à Opalinus, âgées d'environ 180 millions d'années, qui présentent ici une épaisseur de 100 à 120 m et se trouvent entre les profondeurs de 400 et 550 m.
Profil géologique à travers le domaine d’implantation du Jura-est, de l’ouest-sud-ouest à l’est-nord-est. La flèche grise indique les Argiles à Opalinus (Opalinuston).
  • C’est l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) qui est responsable de la procédure du plan sectoriel. Pour des questions sur cette procédure, vous trouverez de plus amples informations et des correspondants sous:
    www.bfe.admin.ch/radioaktiveabfaelle
  • L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (l'IFSN) (jusqu'au 31 décembre 2008: Division principale de la sécurité des installations nucléaires DSN) est l’autorité de surveillance pour toutes les questions concernant la sûreté. Vous trouverez de plus amples informations sur le sujet sous:
    www.ensi.ch
  • Pour des questions à la Nagra concernant votre région:

    Questions par e-mail

    Renseignements téléphoniques

        

     
      Philipp Senn

     

      Tél. +41 (0)56 437 12 88

2012 (20 jan)
A l’occasion d’une conférence de presse de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN), la Nagra propose des aires d’implantation possibles pour les installations de surface. Ces propositions servent de base aux discussions dans le cadre de la participation régionale.
  
2011 (30 nov)
Le Conseil fédéral décide d’inscrire définitivement le domaine d'implantation de Jura-est dans le plan sectoriel. Il clôt simultanément l’étape I de la procédure et lance l’étape II.
  
2010 (1 sept)
Début de l'audition de l'étape 1 de la procédure de sélection pour les dépôts en couches géologiques profondes.
  
2010 (26 fév)
Après les avoir vérifiés, l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) approuve les domaines d'implantation proposés du point de vue de leur sûreté et de leur faisabilité technique.
  
2009 (10 déc)
Communication des périmètres de planification provisoires par l'Office fédéral de l'énergie (OFEN). 
  
2008 (11 déc)Oberbözberg. L'OFEN, en collaboration avec l'IFSN et la Nagra, tient une séance d'information sur les domaines d'implantation proposés pour les dépôts en couches géologiques profondes.
  
2008 (6 nov)
Communication, par l’OFEN, des domaines d’implantation proposés pour les dépôts en couches géologiques profondes.
  
2008 (2 avril)
Le Conseil fédéral adopte la «Conception générale» du plan sectoriel «Dépôts en couches géologiques profondes».
  
2006 (28 juin)
Le Conseil fédéral approuve la démonstration de faisabilité de dépôts en profondeurs, mais rejette la demande d'un choix de sites anticipé.
  
2005Remise du rapport technique sur les options (roches et régions d'accueil) pour les déchets hautement radioactifs (NTB 05-02, Darstellung und Beurteilung der aus sicherheitstechnisch-geologischer Sicht möglichen Wirtgesteine und Gebiete).
  
2002Remise au Conseil fédéral de la démonstration de faisabilité pour les déchets de haute activité, appliquée au cas des Argiles à Opalinus du Weinland zurichois.
  
1991 – 1992
Campagnes sismiques régionales entre l'Aar et le Lac de Constance (sismique-2D).
  
1983 – 1984
Forage profond de Riniken (AG).
  
1982 – 1984
Campagnes sismiques régionales entre Olten et Schaffhouse.
Webdesign & CMS by INM AG