Glossar

 

Wellenberg

La Nagra propose d’écarter le domaine d’implantation géologique du Wellenberg (NW-OW) dans l’étape 3.

Le domaine situé entre la vallée d’Engelberg (de Grafenort à Wolfenschiessen) et la vallée du Secklisbach (Oberrickenbach) est l’un des six domaines d’implantation dont le Conseil fédéral a confirmé la capacité à accueillir un dépôt géologique profond.

Domaine d’implantation géologique du Wellenberg pour le dépôt DFMA

Géographiquement, le domaine d’implantation se trouve entre la vallée de l’Engelberg (de Grafenort à Wolfenschiessen) et la vallée du Secklisbach (Oberrickenbach). Il est délimité à l’est et l’ouest par le recouvrement limité dans la zone des vallées de l’Engelberg et du Secklisbach, au nord et au sud par les roches calcaires des nappes du Drusberg et de l’Axen. Le périmètre de dépôt couvre environ 4,5 kilomètres carrés sur plusieurs niveaux après optimisation.

Domaine d’implantation géologique de Wellenberg pour un possible dépôt géologique profond DFMA; périmètre de dépôt optimisé et aire d’implantation WLB-1 pour les installations de surface.

Communes d’implantation des installations de surface

Canton de Nidwald: Wolfenschiessen 

Canton d'Obwald: Engelberg

 

Résultats de l’évaluation comparative de la sûreté dans l’étape 2

Dans le domaine d’implantation géologique du Wellenberg pour un dépôt DFMA, la roche d’accueil faillée, constituée par les formations marneuses de l’Helvétique, a une capacité d’auto-cicatrisation limitée par rapport à l’Argile à Opalinus. Du fait de son homogénéité limitée, la roche d’accueil présente un moins bon effet de barrière que l’Argile à Opalinus. Les conditions de stabilité à long terme sont moins favorables que dans les domaines d’implantation du nord de la Suisse. Les modèles de géodynamique, de néotectonique, la sismicité accrue, mais aussi l’érosion attendue (topographie, glaciation) se révèlent moins favorables que dans les autres domaines. La caractérisation et l’exploration du domaine d’implantation sont en plus difficiles. La Nagra propose d’écarter le domaine d’implantation géologique du Wellenberg dans l’étape 3.

Désignation de l’aire d’implantation des installations de surface

L'aire d’implantation WLB-1 des installations de surface d’un dépôt géologique profond DFMA, possible dans la région d’implantation du Wellenberg, se trouve sur le territoire de la commune de Wolfenschiessen, sur le flanc de la vallée de l’Engelberg. Sur la base de sa coopération avec la région, la Nagra a désigné cette aire d’implantation en septembre 2013. 

Suite de la procédure du plan sectoriel

Les propositions présentées par la Nagra sont examinées par les autorités avant de faire l’objet d’une consultation publique. A la fin de l’étape 2, vraisemblablement en 2017, le Conseil fédéral décidera des domaines d’implantation à retenir pour la suite de la procédure de sélection. Leur étude sera approfondie dans l’étape 3 par des analyses sismiques 3D et des forages. La sélection définitive de sites se fera dans l’étape 3, de même que l’introduction de la procédure d’autorisation générale requise conformément à la loi sur l’énergie nucléaire. 

Installations de surface

Au cours de l’étape 2, l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) a présenté en janvier 2012 la proposition d’une aire d’implantation des installations de surface du dépôt profond, élaborée par la Nagra dans la région du Wellenberg. 

Cette proposition a été discutée et évaluée dans le cadre de la participation régionale. Les représentants régionaux du Groupe d’experts Installations de surface ont confirmé que la proposition remplissait les exigences techniques, mais indiqué que le domaine d’implantation ne serait politiquement et socialement pas accepté. Ils ont renoncé à toute autre proposition.

Sur la base de la coopération dans le cadre de la participation régionale, la Nagra a qualifié l'aire d’implantation WLB-1 d’aire possible pour l’emplacement  des installations de surface d’un dépôt géologique profond DFMA.

L’aire d’implantation des installations de surface se trouve sur le territoire de la commune de Wolfenschiessen.

La décision du Conseil fédéral à la fin de l’étape 2 est attendue pour 2017. On connaîtra alors de manière définitive les domaines d’implantation retenus pour la suite de la procédure de sélection et qui feront l’objet d’un examen approfondi  dans l’étape 3. En collaboration avec les régions d’implantation restantes, on procédera, après la décision du Conseil fédéral, à la configuration ultérieure des installations de surface ainsi qu’à de possibles optimisations, qui seront intégrées dans une éventuelle demande d’autorisation générale.

Situation géographique de l’aire d’implantation WLB-1 (installation de surface pour un dépôt profond pour DFMA).

 

Aire d'implantation WLB-1 pour les installations de surface

Disposition possible des éléments de surface du dépôt profond pour DFMA.

 

Orthophoto de la vallée d’Engelberg avec l’aire d’implantation WLB-1. L’aire se trouve sur la commune de Wolfenschiessen au bas du versant du Wellenberg.

 

Insertion possible des installations de surface dans l’environnement (photomontage réaliste).

Les Formations marneuses de l’Helvétique, roche d’accueil dans le domaine d’implantation du Wellenberg, ont été étudiées en vue du stockage de déchets de faible et de moyenne activité.

Dans le domaine d’implantation du Wellenberg, les Formations marneuses de l’Helvétique sont la seule roche d’accueil envisageable. Elles comprennent la Formation de Palfris, les marnes de Vitznau de la nappe du Drusberg, les marnes à Globigérines et les schistes du Schimberg de la nappe de l’Axen. Elles se présentent sous la forme d’une accumulation dont l’extension est de l’ordre de plusieurs kilomètres dans les trois dimensions. Cesont elles qui assurent l’essentiel de la fonction de barrière pour l’ensemble du système. Les formations environnantes (essentiellement des roches carbonatées) ne contribuent pratiquement pas à la fonction de confinement.

Dans le domaine d’implantation du Wellenberg, la roche d’accueil, constituée par les formations marneuses de l’Helvétique, présente des failles. Sa capacité d’auto-cicatrisation et son homogénéité sont limitées par rapport à celles de l’Argile à Opalinus. Cette roche d’accueil assure donc une moins bonne fonction de barrière.

Du fait de la situation de ce domaine dans les Alpes, les conditions de stabilité à long terme sont aussi moins favorables que dans le nord de la Suisse. De plus, ce domaine est difficilement explorable depuis la surface.

Le périmètre d'un dépôt géologique profond DFMA dans le domaine d’implantation du Wellenberg couvre environ 4,5 kilomètres carrés, répartis sur plusieurs niveaux, après optimisation (représentation simplifiée d’après le NTB 14-01).

 


Profil géologique à travers le domaine d’implantation du Wellenberg, du nord-nord-ouest au sud-sud-est.  

Pour des questions concernant la région

Philip Birkhäuser
SR, ZNO, NL, JO, JS, WLB
+41 56 437 12 73

L'office fédéral de l’énergie (OFEN) est responsable de la procédure du plan sectoriel.

WWW.BFE.ADMIN.CH/déchetsradioactivE

 

L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (l'IFSN) est l’autorité de surveillance pour toutes les questions concernant la sûreté.

WWW.ENSI.CH

 

2016 (22 mars)

L’OFEN publie l'évaluation de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) sur les enquêtes préliminaires à l'étude de l’impact sur l'environnement (EIE) pour les domaines d'implantation Jura-est et Zurich nord-est.

2015 (30 jan.)

L’OFEN annonce les propositions de la Nagra: les domaines d’implantation géologiques Zurich nord-est et Jura-est feront l’objet d’études approfondies à l’étape 3. Ils conviennent à la construction de dépôts géologiques profonds DFMA et DHA ou à celle d’un dépôt combiné. Les autres domaines doivent être écartés de la suite de la procédure. L’examen détaillé (évaluations comparatives de la sûreté, enquêtes préliminaires à l'étude de l’impact sur l'environnement ...) par l’autorité de surveillance, une consultation publique et, vraisemblablement en 2017, la décision du Conseil fédéral relative à l’étape 2 suivront ultérieurement.
2014 (24 mai) Lors de l’assemblée de la Conférence régionale du Nord des Lägern, la Nagra présente les études de planification relatives aux aires d’implantation NL-2 et NL-6 désignées pour accueillir les installations de surface.
2014 (15 mai) Lors de l’assemblée de la Conférence régionale de Zurich nord-est, la Nagra présente les études de planification relatives à l’aire d’implantation ZNO-6b désignée pour accueillir les installations de surface.
2013 (4 déc.) Lors de l’assemblée de la Conférence régionale de Südranden, la Nagra présente les études de planification relatives à l’aire d’implantation SR-4 désignée pour accueillir les installations de surface. 
2013 (sept.) Lors de l’assemblée de la Conférence régionale « Plattform Wellenberg » du 5 septembre, la Nagra présente les études de planification relatives à l’aire d’implantation WLB-1. Pour les domaines d’implantation de Pied sud du Jura et Jura-est aussi, présentation en septembre des études de planification concernant l’emplacement des installations de surface d’un dépôt géologique profond. Les études de planification relatives aux trois autres domaines d’implantation suivent dans les prochains mois. 
2012 (20 jan.) A l’occasion d’une conférence de presse de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN), la Nagra propose des aires d’implantation possibles pour les installations de surface. Ces propositions servent de base aux discussions dans le cadre de la participation régionale.
2011 (30 nov.) Le Conseil fédéral décide d’inscrire définitivement le domaine d'implantation de Jura-est dans le plan sectoriel. Il clôt simultanément l’étape I de la procédure et lance l’étape II.
2010 (1 sept.) Début de l'audition de l'étape 1 de la procédure de sélection pour les dépôts en couches géologiques profondes.
2010 (26 fév.)  Après les avoir vérifiés, l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) approuve les domaines d'implantation proposés du point de vue de leur sûreté et de leur faisabilité technique. 
2009 (10 déc.) Communication des périmètres de planification provisoires par l'Office fédéral de l'énergie (OFEN).
2008 (3 déc.) Stans. L'OFEN, en collaboration avec l'IFSN et la Nagra, tient une séance d'information sur les domaines d'implantation proposés pour les dépôts en couches géologiques profondes. 
2008 (25 nov.) Engelberg. L'OFEN, en collaboration avec l'ISFN et la Nagra, tient une séance d'information sur les domaines d'implantation proposés pour les dépôts en couches géologiques profondes. 
2008 (6 nov.) Communication, par lOFEN, des domaines d'implantation proposés pour les dépôts en couches géologiques profondes.
2008 (2 avril) Le Conseil fédéral adopte la «Conception générale» du plan sectoriel «Dépôts en couches géologiques profondes».
2002 (22 sept.) Le peuple nidwaldien rejette la concession accordée par le Conseil d’Etat pour une galerie de sondage au Wellenberg.
1998 Rapport final des groupes de travail Wellenberg du DETEC (groupe aspects techniques et groupe aspects économiques).
1997 Suspension par le Conseil fédéral de la procédure d’autorisation générale. Mise en place de groupes de travail sous la direction d’un comité de pilotage.
1995 Clôture des investigations complémentaires de surface au Wellenberg. Rejet de la demande de concession du Wellenberg en votation cantonale.
1994 La commune de Wolfenschiessen (Wellenberg) approuve le contrat avec la GNW. Fondation de la société coopérative GNW pour l’élimination des déchets radioactifs au Wellenberg (Genossenschaft für nukleare Entsorgung Wellenberg). Présentation de la demande d’autorisation générale Wellenberg NW.
1993 Clôture des investigations des sites pour les déchets de faible et de moyenne activité; évaluation comparée des résultats des quatre sites, proposition du site de Wellenberg. Le Tribunal fédéral déclare valable la modification des lois dans le canton de Nidwald (droit de disposition du sous-sol profond).
1992 Forages au Wellenberg.
1990 Début des travaux de sondage au Wellenberg. La landsgemeinde du canton de Nidwald valide les trois initiatives sur le droit de disposition du sous-sol profond.
1988 Reconnaissance par le Conseil fédéral de la faisabilité et de la démonstration de sûreté des dépôts finaux pour les déchets de faible et de moyenne activité.
1987 Dépôt de la demande d’autorisation de forages au Wellenberg (NW).
1985 Présentation du Projet Garantie aux autorités fédérales (étude de faisabilité et démonstration de la sûreté des dépôts pour déchets radioactifs en Suisse).