Glossar

 

Actualité

Retour

19.09.2017

Clay Conference 2017 à Davos: Le compte à rebours est lancé

Dans cinq jours, plus de 400 scientifiques se réuniront à Davos dans le cadre de la Conférence internationale sur les argiles ou Clay Conference

Plus de 400 scientifiques de 23 pays différents se réuniront dimanche 24 septembre à Davos dans le cadre de la Conférence internationale sur les argiles ou Clay Conference. De lundi à mercredi, ils partageront leurs toutes dernières connaissances sur les argiles et les matériaux argileux utilisés pour le stockage des déchets radioactifs. Le programme scientifique, qui contient 132 présentations orales et 235 posters scientifiques, ménage aussi suffisamment de temps pour les échanges informels. La Clay Conference aura lieu pour la première fois en Suisse.

Les derniers préparatifs battent leur plein : les décorations florales sont commandées, le vin pour l'apéritif de bienvenue a été choisi, les textes des présentations sont peaufinés et les posters scientifiques en cours d'impression. Tout se déroule comme prévu. « Nous comptons actuellement plus de 400 participants, mais des inscriptions continuent d'arriver », dit Anne Claudel, Cheffe de section « Gestion de l'Information », en charge de la coordination de la Conférence. La plus grande délégation attendue vient de France. Il y a même plus de participants de France que de Suisse, du fait sans doute que la Clay Conference est née d'une initiative de l'ANDRA, l'Agence française pour la gestion des déchets radioactifs.

L'utilisation de l'argile dans le cadre du stockage des déchets radioactifs est au centre de la Clay Conference. Les argiles peuvent servir de roche d'accueil pour un dépôt en couches géologiques profondes et agir alors comme une barrière de sûreté naturelle, mais les matériaux argileux peuvent aussi être utilisés comme barrières techniques pour le remblayage des galeries du dépôt et le scellement des ouvrages d'accès souterrains.

L'échange international a une longue tradition dans le domaine du stockage des déchets radioactifs. La coopération internationale en matière de recherche ne s'arrête pas aux frontières nationales et continentales. La preuve en est que des scientifiques de 23 pays différents se retrouvent à Davos. Ce sont les délégations du Japon et de la Chine qui ont fait le plus long voyage, mais on compte aussi des scientifiques venant des Etats-Unis, du Canada et du Mexique.

Une application a été spécialement mise au point pour les participants à la Conférence. Pour ne manquer aucun exposé les intéressant, pour savoir qui ils peuvent rencontrer, où et quand, et pour savoir aussi où a lieu tel ou tel événement organisé en marge de la Conférence. Les participants profitent mieux du programme scientifique si les conditions ambiantes sont agréables. « Nous veillons à ce que les participants à la Conférence se sentent à l'aise », dit Anne Claudel pour résumer les dernières activités avant le début de la Conférence.

La Clay Conference 2017 est organisée par la Nagra en coopération avec ANDRA (France), COVRA (Pays-Bas), KORAD (Corée du Sud), NUMO (Japon), NWMO (Canada), ONDRAF/NIRAS (Belgique), POSIVA (Finlande), PURAM (Hongrie), RWM (Grande-Bretagne), SKB (Suède), SURAO (République Tchèque) et swisstopo (Suisse).

Plus d'informations

Site internet de la Clay Conference
Nagra Blog: Interview avec Dr. Irina Gaus, Responsable Recherche & Développement chez Nagra, au sujet de la Clay Conference (en anglais)
Le 25 septembre aura lieu une conférence de presse dans le cadre de la Clay Conference. Nous vous ferons part des résultats dans cette rubrique.

Image: Clay Conference Brussels 2015 – ONDRAF/NIRAS

Retour

Archives